Formule 1

Steiner tire un premier bilan du début de saison de Haas

Du positif, mais il faut marquer des points

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 mai 2018 - 12:23
Steiner tire un premier bilan du (...)

Le Grand Prix de Monaco marquera l’anniversaire de la première fois où l’équipe Haas a mis deux voitures dans les points. L’équipe a reproduit cette performance une autre fois en 2017 mais ne l’a pas encore fait cette année. Pour autant, les progrès sont indéniables selon son directeur, Günther Steiner.

"L’équipe a progressé dans tous les domaines" analyse Steiner. "Globalement, les équipes aérodynamique et du design ont produit une bonne voiture, et l’équipe de course l’amène en piste et essaie d’en tirer le maximum. Nous comprenons bien mieux les pneus et leur fenêtre de fonctionnement, mais c’est toujours plus simple à obtenir quand la voiture est bonne. C’est maintenant notre troisième saison, nous sommes meilleurs que dans les deux premières."

La VF-18, accusée en début de saison d’être la directe descendante de la Ferrari de 2017, a prouvé être rapide en de nombreuses circonstances. Elle était notamment partie pour un très bon résultat à Melbourne avant une double erreur qui a certainement coûté 22 points à l’équipe.

"Nous avons prouvé que la voiture est rapide, et elle a été rapide durant les cinq courses cette saison. Nous devons juste marquer les points, car il n’y a aucun intérêt à être rapide et à repartir sans points. Je pense que toute l’équipe est satisfaite d’avoir réussi à Barcelone à garder le même rythme qu’en essais hivernaux."

"Parfois, tirer tout ce que vous pouvez du matériel que vous possédez est plus intéressant que de le faire évoluer. Je parle seulement pour nous car la voiture est bonne. Et parfois, il faut un peu de temps pour faire fonctionner les évolutions. Nos évolutions vont également venir et nous sommes au bon endroit."

Steiner a également une explication au sursaut de Kevin Magnussen cette saison, qui a marqué tous les points de l’équipe : "Je pense qu’il est plus à l’aise avec la voiture cette année et il connaît l’équipe. Il a confiance et connaît ses gars. C’est une combinaison de choses qui le mettent à l’aise. Il s’est mis dans une bonne position."

Il revient également sur la passe difficile que traverse Romain Grosjean dans l’autre VF-18 : "Parfois dans votre carrière, dans n’importe quelle carrière sportive, on a des passages à vide. Romain est un bon pilote et il reviendra là où il doit être. Il a désormais Monaco devant lui, où il est toujours rapide, et je suis sûr qu’il a envie de démontrer aux personnes négatives qu’elles ont tort."

“En sport, il faut être capable de repartir de zéro. Si quelque chose va mal, on revient plus fort. C’est la seule chose à faire. Nous ne sommes même pas au quart de la saison et il n’y a aucune raison de paniquer. Avec une voiture telle que celle-ci, il faut juste se dire qu’on passera un week-end calme et que tout ira bien. Un professionnel peut dire ça, et il est un professionnel."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less