Formule 1

Sauber offre un nouveau test à Calderón, mais dans la C32 de 2013

Moins utile que le test précédent ?

Recherche

Par Valentin Vilnius

16 novembre 2018 - 08:06

Tatiana Calderón avait pu, le mois dernier, à Mexico, prendre le volant d’une F1 pour la première fois, lors d’un roulage promotionnel (limité à 100 km) dans la Sauber C37, celle de cette saison 2018.

Après ce premier test où elle avait fait preuve d’un « grand potentiel » selon Sauber, Tatiana Calderón ne cachait pas son envie de rouler à nouveau dans une monoplace suisse dans les prochaines semaines. Ce sera chose faite, à un détail près.

Son prochain test se tiendra bien les 17 et 18 novembre prochain, sur le circuit de Fiorano, en Italie… Oui, mais dans une Sauber C32 datant de la saison 2013. Ce qui, sur un plan strictement sportif, a relativement peu d’intérêt pour les ingénieurs Sauber.

Sauber veut-elle continuer à tester la Colombienne avant, éventuellement, de la faire rouler à Abu Dhabi ? Ou bien s’agit-il d’une compensation si Tatiana Calderón venait justement à être écartée pour les essais post-Grand Prix ?

En attendant de connaître la réponse à cette question essentielle, la pilote d’essais Sauber se dit évidemment ravie de l’opportunité qui lui est donnée.

« C’est formidable de retourner au volant d’une F1 si rapidement après mon premier test, le mois dernier, quand j’ai conduit la Sauber C37 lors d’un roulage promotionnel à Mexico. La prochaine étape sera encore plus spéciale, puisque je complèterai deux jours complets de tests dans la Sauber C32-Ferrari. Ce sera excitant d’emmagasiner d’avantage d’expérience et d’en apprendre plus sur ces voitures. J’ai hâte de continuer à travailler, de me développer, pour m’améliorer, ensemble avec l’équipe. Je veux remercier Alfa Romeo Sauber F1 Team pour me donner cette opportunité et pour croire en mes capacités. »

Frédéric Vasseur, le directeur de l’écurie, s’est dit de son côté « heureux » de pouvoir compter sur Tatiana Calderón pour ces deux jours à Fiorano.

« Elle a impressionné l’équipe grâce à son dévouement sa concentration, ses compétences lors d’un récent évènement promotionnel. Nous sommes convaincus que Tatiana a ce qu’il faut pour pouvoir conduire au plus haut niveau et nous avons hâte de constater ses progrès et de la voir emmagasiner plus d’expérience lors du prochain test. »

Après avoir fini 21e du GP3 en 2016 et 18e en 2017, Tatiana Calderón occupe la 16e place du championnat de cette année. Elle a néanmoins fini ses trois dernières courses dans le top 10 (6e, 10e et 7e).

expand_less