Formule 1

Réduction des coûts : Lowe fustige 15 ans de mauvais choix

CVC accusé, Liberty Media applaudi

Recherche

Par A. Combralier

22 avril 2018 - 08:58
Réduction des coûts : Lowe fustige 15 (...)

Liberty Media entend rapprocher les performances entre écuries et assurer la stabilité financière des équipes privées pour ces prochaines années. Les propriétaires américains du sport ont ainsi proposé, pour 2021, de mettre en place des moteurs moins coûteux et des budgets plafonnés. La redistribution des revenus devrait aussi être revue pour apporter plus d’équité.

Claire Williams, la directrice adjointe de Williams, entend déjà « sortir le champagne » après avoir entendu les propositions de Liberty Media – qui souhaiterait fixer le plafond budgétaire à 150 millions de dollars, hors salaire des pilotes et budget marketing.

Le volontarisme de Liberty Media est également une bonne nouvelle pour Paddy Lowe, le directeur technique de Williams, qui souligne que les précédents propriétaires, CVC, avaient adopté une « mauvaise approche » pour réduire les coûts, et ce « depuis plus d’une décennie. »

« Les propositions de Liberty Media comportent des éléments structurels permettant d’avoir des courses serrées et compétitives. Ce serait formidable d’arriver à progresser dans cette voie, et d’avoir une structure commerciale permettant de rapprocher les performances de toutes les écuries – avec une seconde d’écart entre elles. »

« La F1 a mis trop longtemps à accepter de suivre cette direction, et c’est regrettable. Nous avons passé plus de 15 ans à discuter au sujet de la réduction des coûts. »

« Au cours de ces années nous avons pu trouver quelques bonnes solutions. Se débarrasser des essais privés, réduire les heures en soufflerie, ont été des solutions très efficaces pour ne pas que les coûts soient hors de contrôle. Mais les coûts ont continué à augmenter année après année malgré tout. »

« Nous avons vraiment pris ce problème par le mauvais bout. Il faut prendre le problème à la racine, et déterminer quelle quantité d’argent vous recevrez, et ce que vous pourrez faire avec cet argent. »

Si tout le plateau n’était séparé que par une seconde d’écart, la F1 deviendrait immédiatement plus attractive selon Paddy Lowe. Ce qui serait bon pour la F1 serait donc aussi bon… pour Williams.

« Si toute la grille pouvait avoir des performances qui se tiendraient en une seconde, ou une seconde et demie, ce serait formidable et excitant. Or, si vous regardez les trois premières courses de cette année, et les écarts en performance qu’il y avait, la compétitivité était assez variable. La Toro Rosso était incroyablement rapide à Bahreïn et pas si rapide en Chine. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less