Formule 1

Pirelli explique son choix de pneus plus tendres en Hongrie

De la gestion mais pas trop de dégradation

Recherche

Par

11 juillet 2013 - 12:21
Pirelli explique son choix de pneus (...)

Comme nous vous l’annoncions hier, Pirelli a décidé d’amener des pneus plus tendres que ceux initialement prévus dans deux semaines en Hongrie. Le choix qui avait été effectué auparavant, les durs et mediums, avait été critiqué comme trop conservateur.

Amenant toutefois des pneus modifiés, incorporant la structure en kevlar des pneus de 20012, Pirelli s’est permis de changer les pneus prévus pour amener les médiums et les tendres, comme en Allemagne. Paul Hembery pense que les composés choisis au Nurburgring ont grandement joué sur la bataille intense entre Red Bull et Lotus, de par les stratégies différentes employées.

« Je pense que nous verrons encore ce choix. Je pense que c’est bien que nous allions en Hongrie avec les tendres et les mediums » déclare Hembery. « Je pense qu’avec les tendres et les super tendres, on aurait vu tout le monde s’arrêter quatre fois et avoir des soucis, alors qu’en Allemagne nous avons vu un bon compromis, et ce sera pareil en Hongrie ».

Le directeur de Pirelli explique toutefois que le manufacturier amènera le composé le plus dur sur les circuits qui sont les plus rapides et les plus exigeants, comme Monza, Spa ou Suzuka.

« Quand on ira sur des circuits plus difficiles ce seront les mediums et les durs. Par défaut pour Monza, Suzuka et Spa, on n’a pas trop le choix, vu la vitesse des voitures et l’agressivité du pilotage là-bas. En Allemagne, nous étions entre 1.5 et 2 secondes plus rapides qu’il y a deux ans, alors qu’à l’époque nous avions les diffuseurs soufflés » conclut Hembery.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less