Formule 1

Mercedes a décidé de ne pas faire appel de la sanction contre Rosberg

Il conserve finalement sa troisième place

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 juillet 2016 - 19:23
Mercedes a décidé de ne pas faire (...)

Mercedes avait demandé à faire appel après la décision des commissaires hier qui ont infligé dix secondes de pénalité à Nico Rosberg mais a retiré cet appel. L’Allemand a rencontré un problème de boîte de vitesses et son équipe a été contrainte de lui indiquer les manipulations nécessaires pour rallier l’arrivée. Toutefois, des communications de ce type ne sont acceptées que si la sécurité est en jeu ou si l’abandon est tout proche pour le pilote.

"L’équipe Mercedes a décidé de retirer sa demande d’appel contre la décision des commissaires lors du Grand Prix de Grande Bretagne" indique le communiqué de l’équipe allemande. "Nous avons pu prouver aux commissaires qu’un problème menant à l’abandon était imminent et nous avons été autorisés indiquer le changement de mode nécessaire à Nico".

"Toutefois, le conseil que nous lui avons donné d’éviter le septième rapport est contre l’article 27.1 du règlement sportif. L’équipe accepte l’interprétation du règlement par les commissaires ainsi que leur décision et la pénalité qui en découle. Lors des prochaines semaines, nous continuerons les discussions avec les dirigeants de la F1 quant à cette tendance à trop réguler notre sport" conclut le message de manière amère.

De fait, Max Verstappen garde sa deuxième place et le classement confirme également la troisième place de Nico Rosberg, un moindre mal si l’on imagine l’abandon qui l’attendait sans consigne. Le championnat repart de zéro puisque l’Allemand ne devance son équipier que d’un seul point et que nous franchirons le cap de la mi-saison dans deux semaines en Hongrie.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less