Formule 1

Lawrence Stroll : Je suis un gars comme les autres

Avec un peu plus d’argent, quand même...

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 octobre 2018 - 17:05
Lawrence Stroll : Je suis un gars (...)

Lawrence Stroll, qui a dépensé des centaines de millions de dollars pour amener son fils en Formule 1, a investi pour racheter Force India et en est désormais l’un des propriétaires, puisqu’il est à la tête du consortium qui s’en est porté acquéreur et l’a baptisée Racing Point Force India. Il n’estime toutefois pas avoir des passions différentes des autres hommes.

"Je suis un gars comme n’importe quel autre gars" déclare celui dont la fortune est estimée à 2,7 milliards de dollars. "La plupart des gars aiment les voitures. J’en suis tombé amoureux très tôt. J’avais des posters dans ma chambre de mes voitures préférées."

Mais plus que de sa réussite personnelle, il est fier des valeurs inculquées à son rejeton : "Je suis très fier qu’il soit quelqu’un de bien, humble et mature. Il a la tête sur les épaules, surtout pour un gamin de 19 ans. Beaucoup de ces gars ici, dans le paddock, ont la grosse tête. Lance n’a rien de tout ça en lui. Ce n’est pas dans son ADN."

Il revient sur ce qui a fait naître la passion chez son fils, alors que lui n’était pas encore impliqué dans le monde du sport auto : "Il m’accompagnait quand il avait 4, 5 ou 6 ans. Nous avions une relation extrêmement étroite à l’époque et nous l’avons encore aujourd’hui. Je suppose que c’est là qu’il a attrapé le virus."

"Puis il a commencé le karting comme passe-temps, comme les enfants jouent au baseball, au football ou au hockey. Il s’y est mis et il avait une passion pour ça. Evidemment, beaucoup de talent, aussi. Il a gagné presque tout ce qu’il y avait à gagner et il a toujours aimé piloter."

expand_less