Formule 1

La Russie prend de l’ampleur en Formule 1

Tout le monde le constate

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er octobre 2018 - 18:25
La Russie prend de l'ampleur en (...)

La Russie commence à prendre de l’ampleur en Formule 1, comme on l’a vu avec l’arrivée de Sergey Sirotkin et de SMP Racing chez Williams. Daniil Kvyat fera aussi son retour l’an prochain et la possibilité de voir Artem Markelov chez Williams en 2019 n’est pas exclue. La nouvelle présence importante du pays en F1 est notée aussi chez les patrons d’équipe.

"Nous voyageons dans le monde entier et c’est formidable de voir de nombreux pays soutenir leurs pilotes" note Otmar Szafnauer, directeur de Racing Point Force India. "Je pense qu’il est naturel que les entreprises soutiennent les pilotes russes. Je pense que c’est bon pour le sport."

Un avis que Toto Wolff, patron de Mercedes, partage : "Oui, nous voyons de plus en plus de gamins russes monter dans les rangs, notamment en karting. Et si vous regardez même les petites catégories, il y a plus d’enfants russes inspirés par Vitaly [Petrov] et tous ceux qui sont déjà passés, et je pense que c’est bien d’avoir un mélange."

Renault a mis sa pierre à l’édifice du soutien des pilotes russes en engageant Artem Markelov, pilote de F2, que l’équipe de Cyril Abiteboul a fait rouler en essais libres à Sotchi : "Nous l’avons fait. De plus, Renault a une très forte présence en Russie. La Russie pourrait devenir l’un des marchés les plus importants et les plus importants dans le futur plan à moyen terme de Renault."

"C’est donc clairement un marché clé pour l’avenir de la marque, mais il n’y a aucune raison de ne pas être également impliqué ici pour le développement de la Formule 1. Pour le reste, je suppose que ce n’est pas vraiment à nous de commenter les aspects politiques qui sont un peu au-dessus de nos possibilités."

expand_less