Formule 1

La F1 propose un nouveau format de qualifications pour la Chine

A l’étude d’ici jeudi

Recherche

Par Olivier Ferret

3 avril 2016 - 14:17
La F1 propose un nouveau format de (...)

On en sait un peu plus sur le contenu de la réunion de 90 minutes ce matin à Bahreïn, qui n’a abouti à aucun accord, pour le moment, sur la modification des qualifications.

Bernie Ecclestone et la FIA se sont mis d’accord pour refuser tout retour à l’ancien système de qualifications, vu jusqu’en 2015. Il est impératif, selon eux, de faire progresser cette phase du week-end afin que le spectacle en piste soit bien présent.

Une nouvelle proposition a été faite : conserver Q1, Q2 et Q3, sans élimination comme en 2015, mais obliger les pilotes à rouler davantage en additionnant le temps fait lors de leurs deux meilleurs tours de chaque phase.

Un système qui peut paraitre complexe mais Claire Williams, qui a confirmé l’information, admet que les équipes doivent maintenant analyser cette proposition d’ici jeudi et voir comment cela peut être mis en œuvre pour que cela reste facile à suivre pour les fans.

Pour Christian Horner, le directeur de Red Bull Racing, cela impose de réfléchir aussi au problème de la gestion des pneus, qui ne sont pas conçus pour donner le meilleur de leurs performances sur deux tours de suite. Il faudrait, dans l’idéal, deux trains de pneus neufs à consacrer à chaque phase, ce qui impose une pression logistique à Pirelli et une modification du règlement.

Toto Wolff admet de son côté comprendre que la FIA et la FOM aient besoin de voir des voitures en piste, pour les promoteurs et les télévisions.

"Le système vu jusqu’en 2015 n’est plus acceptable pour eux et nous devons l’accepter. Nous allons travailler sur cette nouvelle proposition," déclare l’Autrichien.

Sans accord à l’unanimité jeudi, le format de qualifications actuel continuera pour un 3e Grand Prix et le bras de fer se poursuivra...

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less