Formule 1

Inquiétudes autour de Marchionne, Elkann et Camilleri le remplacent avec effet immédiat

L’état de santé de Marchionne s’est dégradé aujourd’hui

Recherche

Par A. Combralier

21 juillet 2018 - 19:38
Inquiétudes autour de Marchionne, (...)

Nous en évoquions la probabilité en début d’après-midi, et c’est désormais officiel : Fiat-Chrysler a confirmé que Sergio Marchionne « sera dans l’incapacité de reprendre ses activités professionnelles » en raison de son état de santé – qui aurait empiré dans la journée.

Sergio Marchionne occupait le poste de président et de PDG de Fiat-Chrysler comme de Ferrari, depuis la démission de Luca di Montezemolo en septembre 2014.

Un communiqué officiel de Fiat-Chrysler Automobiles a confirmé les inquiétudes croissantes autour de l’état de santé de Sergio Marchionne.

« Fiat-Chrysler Automobiles, avec une profonde peine, regrette que des complications inattendues aient affecté l’état de santé de M. Marchionne après une intervention chirurgicale. Ces complications se sont aggravées de manière significative ces dernières heures. »

« Par conséquent, M. Marchionne sera dans l’incapacité de reprendre ses activités professionnelles. Le Conseil d’Administration de Fiat-Chrysler Automobiles, qui s’est réuni aujourd’hui, a tout d’abord exprimé sa profonde solidarité avec M. Marchionne et sa famille et a souligné son extraordinaire contribution, à la fois humaine et professionnelle, apportée à l’entreprise ces dernières années. »

Ferrari a confirmé à la suite de ce communiqué, que Sergio Marchionne serait remplacé au poste de PDG par Louis C. Camilleri. John Elkann, qui était le vice-président de l’entreprise, en occupera désormais la présidence.

John Elkann a reçu « les pouvoirs nécessaires pour assurer la continuité des opérations commerciales de l’entreprise » précise encore Ferrari dans son communiqué officiel.

« Je suis profondément triste d’apprendre cette nouvelle au sujet de l’état de santé de Sergio » regrette John Elkann. « C’est une situation qui était impensable il y a seulement quelques heures. Cette nouvelle nous laisse avec un grand sentiment d’injustice en nous. »

« Mes premières pensées sont pour Sergio et sa famille. Ce qui m’a frappé chez Sergio dès le début, plus encore que ses talents de management et son intelligence rare, ce furent ses qualités humaines, sa générosité et son empathie. »

Alors que Sebastian Vettel a réalisé la pole pour son Grand Prix à domicile à Hockenheim, le samedi de Ferrari est donc plus qu’assombri par cette nouvelle peu rassurante.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less