Formule 1

Hamilton et Rosberg ne voient pas de raison de polémiquer sur le départ

Un peu rude ? Oui mais...

Recherche

Par Olivier Ferret

13 juin 2016 - 14:48
Hamilton et Rosberg ne voient pas (...)

Toto Wolff a indiqué qu’il discuterait de la manoeuvre du départ avec ses deux pilotes, l’Autrichien n’ayant guère apprécié de voir Nico Rosberg contraint de passer dans l’herbe et perdre 8 places pour éviter la collision avec Lewis Hamilton au 2e virage.

Qualifiant l’action de rude, l’Autrichien admettait aussi comprendre que le Britannique avait sous-viré, n’ayant pas trop le choix.

Pour Lewis Hamilton, il n’y a pas de raison de polémiquer cette fois.

"Je ne crois pas que cette action ait besoin d’une analyse particulière de la part de l’équipe. Nous ne pouvions pas prédire que nous allions entrer dans le virage ainsi, côte à côte. J’étais sur la bonne ligne, Nico était à l’extérieur et je ne pouvais de toute façon pas freiner plus tard puisque Vettel était juste devant mon aileron avant."

"Je ne sais pas si j’ai perdu de l’appui en le suivant ainsi mais j’ai tout simplement eu du sous-virage. C’est en visionnant le ralenti que j’ai constaté que nous nous sommes légèrement touchés mais sur le coup, je n’ai rien senti. On ne pouvait faire plus léger comme touchette ! Nico a tenté l’extérieur, parfois ça passe, parfois non !"

L’Allemand ne cherche pas la polémique non plus.

"Je devais essayer sinon j’acceptais d’être derrière lui. A Barcelone ça a fonctionné, cette fois non. Il a été un peu rude mais c’est la course. A moi de faire un meilleur travail la prochaine fois. Bien entendu ça m’a fait perdre beaucoup de places et cela m’a coûté une bonne course."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less