Formule 1

Ferrari ne pouvait pas espérer mieux

Les Red Bull étaient trop fortes

Recherche

Par D. Thys

1er août 2010 - 20:04
Ferrari ne pouvait pas espérer (...)

Fernando Alonso a réussi à devancer une Red Bull, celle de Vettel, mais a été devancé par celle de Webber. L’Espagnol termine donc à la deuxième place et c’est mieux que ce à quoi il s’attendait.

"Ce résultat est très important," affirme Fernando Alonso. "La chance nous devait beaucoup et elle a fait un premier versement aujourd’hui. J’ai pris un très bon départ. J’ai d’abord dépassé Webber et ensuite je me suis porté à la hauteur de Vettel dans le premier virage, mais je n’ai pas réussi à le dépasser. Après ça, nous n’étions pas assez rapides pour rester au contact de Vettel et je devais surtout penser à défendre ma position."

"Lorsque la voiture de sécurité est montée en piste, il y a eu des moments très intenses, car il était vital de ne pas commettre la moindre erreur. Ensuite, cela n’a pas été simple de maintenir Vettel derrière moi pendant une trentaine de tours. Heureusement pour moi, ce circuit n’offre pas de nombreuses possibilités de dépassements, à l’exception du premier virage. Il est clair maintenant que nous devons améliorer notre voiture si nous voulons nous battre pour le titre mondial. La dernière partie du championnat s’annonce très intéressante avec cinq pilotes qui ne sont séparés que par 20 points," ajoute le pilote espagnol.

Felipe Massa n’a jamais été en mesure de viser une place sur le podium, mais il ne semble pas mécontent de lui. "C’est mon meilleur résultat sur ce circuit et je suis content que cela arrive un an après mon accident ici. C’est finalement un bon résultat. Au départ je n’avais pas beaucoup d’adhérence, mais je m’y attendais, car j’étais sur le côté sale de la piste. Aujourd’hui, face à des adversaires qui volaient littéralement, nous avons fait de notre mieux."

"La semaine passée à Hockenheim et au début de la saison à Bahreïn nous avions été plus rapides que les Red Bull, mais dans les autres courses elles ont toujours été plus compétitives que nous. Il faut donc que nous poursuivions le développement de la voiture pour les rattraper. Nous verrons où nous serons par rapport à eux d’ici quatre semaines à Spa," ajoute Felipe Massa.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less