Formule 1

En dehors de la F1, les pilotes n’ont pas vraiment les mêmes hobbies que Hamilton

Sport, voiture, nature, famille principalement

Recherche

Par A. Combralier

28 septembre 2018 - 12:44
En dehors de la F1, les pilotes (...)

Lewis Hamilton l’a encore prouvé à Singapour : ses multiples occupations et hobbies en dehors de la piste (mode, musique…) l’aident à rester plus concentré et plus motivé en week-end de Grand Prix.

Les occupations extra-sportives ou du moins extra-F1, ont donc une certaine importance au moment d’expliquer la performance des pilotes.

Pour Valtteri Bottas par exemple, qu’est-ce qui joue ce rôle d’énergisant en termes de motivation ? Qu’apprécie particulièrement de faire le pilote Mercedes en dehors des circuits ?

« Personnellement… j’ai toujours aimé le sport. Bien sûr, c’est un moyen de rester en forme et d’évacuer un peu de stress – car on peut y être confronté en F1. Si j’ai du temps libre – et ce n’est pas vraiment le cas depuis la dernière course – c’est sympathique de voir la famille, les amis, tous ceux que, normalement, vous ne pouvez pas voir. Personnellement, j’adore la nature, donc parfois, une bonne balade, une randonnée dans les montagnes, c’est sympathique. »

« Je suis un peu dans le même cas que Valtteri » précise Marcus Ericsson. « J’apprécie le sport en général. J’ai récemment ouvert un centre de paddle, donc j’y joue souvent avec les amis. J’aime beaucoup. Et je suis un fan de hockey, donc j’en regarde beaucoup. »

Charles Leclerc demeure avant tout un compétiteur et un travailleur pour sa part…

« Ce qui me motive tout d’abord, ce sont les résultats. Pour moi, il faut juste essayer de travailler aussi dur que possible pour obtenir le meilleur résultat possible sur la piste. Ensuite, ce qui me détend, c’est juste être en famille, avec les amis, à Monaco. Rien de spécial pour être honnête. »

Sergey Sirotkin n’a pas non plus des occupations extrêmement diversifiées…

« Je répéterais ce qu’a dit Valtteri. Ma vie est en majorité dédiée aux voitures donc, je ne m’éloigne jamais vraiment de ce sujet – tout ce qui peut me servir d’entraînement… J’aime aussi rester avec ma famille, voir un peu de nature, être autant déconnecté que possible parfois de la course auto. Donc rien de très inhabituel, je dirais. »

expand_less