Formule 1

Chester : Un nouveau circuit offre de nouvelles opportunités

"Bakou semble être un tracé très typé moteur"

Recherche

Par Olivier Ferret

15 juin 2016 - 16:30
Chester : Un nouveau circuit offre (...)

Le Directeur Technique de Renault F1, Nick Chester, est impatient de visiter la terre de feu.

Que faites-vous pour vous préparer à un nouveau circuit ?

Nous utilisons un plan pour y dessiner la trajectoire idéale. De là, nous effectuons toutes nos simulations d’appuis aérodynamiques et de traînée, grâce auxquelles nous pouvons calculer certains éléments pour les réglages.

Nous recevons également des informations sur la surface de la piste de la part de Pirelli, qui la classe en ce qui concerne la macro et la micro-rugosité pour nous aider à comprendre le comportement des pneus.

Quels sont les défis spécifiques de Bakou ?

Bakou semble être un tracé très typé ‘moteur’ avec de nombreux virages prononcés quelques lignes droites, notamment celle qui mène à la ligne droite des stands. La motricité sera aussi capitale à la sortie des virages lents. Nous allons véritablement découvrir le circuit jeudi lors du l’inspection à pied pour voir s’il y a des bosses et des vibreurs à surveiller.

Qu’en est-il de votre appétit pour les châssis ?

Nous avons en effet été un peu gourmands… Le châssis de Kevin a été endommagé samedi matin au Canada et il était de retour dès lundi au Royaume-Uni pour être réparé. Nous examinons les dégâts, mais je suis sûr que nous le reverrons en action plus tard dans la saison.

Comment évaluez-vous l’ampleur des dégâts ?

L’examen visuel est une première étape, mais nous utilisons ensuite un procédé de contrôle par ultrasons (NDT) qui montre précisément quelles parties pourraient avoir été désolidarisées et nous permet de déterminer l’étendue des dommages pour savoir s’il peut être réparé ou consigné au recyclage.

Pourquoi Renault F1 a-t-elle tant souffert au Canada ?

Nous avions des difficultés à faire fonctionner les gommes avec les températures de piste très fraîches, mais également dans les virages lents. Malheureusement, la course de Kevin n’a pas été fantastique, et Jolyon a été tout aussi malchanceux avec la fuite d’eau. Nous en avons identifié la cause et nous faisons tout notre possible pour nous assurer que ce problème n’arrivera plus. C’était vraiment dommage pour Jolyon, qui était satisfait de sa monoplace et était bien parti.

Quels sont les points positifs avant de se rendre à Bakou ?

Les prévisions météo sont bonnes pour Bakou avec des températures chaudes. Nous ne devrions alors pas avoir beaucoup de mal à mettre les pneus dans la fenêtre d’exploitation optimale. Cela étant, la surface de la piste est neuve et son évolution sera énorme au cours du week-end. Il nous reste donc des choses à faire. Il est évident que nous voulons aussi éviter les nombreux murs ! Un nouveau circuit offre de nouvelles opportunités. Nos réglages de base sont solides et les deux voitures disposent de la spécification B du groupe propulseur. Nous sommes véritablement impatients d’y être.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less