Formule 1

Brawn a été surpris du manque de spectacle à Montréal

Il essaie de rester optimiste

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 juin 2018 - 10:29
Brawn a été surpris du manque de (...)

Le spectacle est encore et toujours au centre des débats, après deux courses ennuyeuses sur les circuits de Monaco et Montréal. Ross Brawn a reconnu le problème et explique que la déception est plus grande à Montréal, où les courses sont normalement intéressantes.

"On ne peut pas nier le fait que les qualifications à Monaco et au Canada étaient plus palpitantes que les courses elles-mêmes" admet Brawn, directeur technique de la Formule 1. "On s’attend à cela à Monaco, mais à Montréal, le vainqueur n’est pas décidé avant la fin."

Sebastian Vettel a préféré être philosophe, en expliquant que toutes les courses ne pouvaient pas être palpitantes, à l’image des matchs de football qui ne sont pas tous géniaux et pourtant pas critiqués pour autant.

"Je suis d’accord avec Vettel" poursuit Brawn. "Toutes les courses ne peuvent pas être palpitantes, même si c’est ce que nous cherchons. Les gens regarderont pour le championnat. Comme Vettel, je suis aussi un fan de football."

expand_less