Formule 1

Boullier : Comme en 2012... mais en plus difficile

"Un résultat amplement mérité"

Recherche

Par Olivier Ferret

22 avril 2013 - 07:46
Boullier : Comme en 2012... mais en (...)

Le podium de Bahreïn hier avait un goût de déjà vu pour Red Bull et Lotus, et pour cause il était strictement identique à celui de l’an dernier. Si Vettel a eu la tâche facile en tête pour rééditer sa performance de 2012, ce n’était pas le cas des deux Lotus E21 derrière lui...

""Nous revoilà, comme en 2012 ! Cette fois, cependant, c’était beaucoup plus difficile. En particulier après des qualifications en-dessous de nos espérances," commente Boullier. "Mais nous avions montré notre cadence par moments dans le week-end et nous l’avons confirmé quand il fallait en course."

Le patron pense comme son pilote finlandais. "La victoire n’était sans doute pas à notre portée après le départ que nous avons fait. Mais repartir avec un double podium, alors qu’un top six était un objectif plus réaliste avant la course, c’est une grande performance de toute l’équipe. Je suis ravi pour tous ici ainsi que pour ceux d’Enstone, c’est un résultat amplement mérité."

Alan Permane, Directeur des opérations piste, salue la stratégie de l’équipe, appliquée à la lettre par les pilotes. Il révèle que Raikkonen n’était pas au mieux de sa forme pendant la course.

"Les deux pilotes ont été fantastiques. Nous savons que notre voiture est douce avec les pneus, alors nous avons pu jouer sur cette force et effacer la déception des qualifications. Nous avions choisi une stratégie agressive pour Romain, avec trois arrêts et elle a fonctionné à merveille. Il a pu attaquer quand nous lui demandions et préserver ses gommes quand il le fallait. Nous sommes donc très heureux parce qu’il a livré la performance que nous attendions. Pour Kimi, la stratégie était de deux arrêts, fondée sur la qualité de nos longs relais. En tenant compte du fait qu’il souffrait d’une allergie avant le départ de la course, il a réalisé une performance très impressionnante."

Ricardo Penteado, chef motoriste Renault Sport F1 Team, révèle lui que Grosjean n’est pas passé loin de l’abandon !

"Grand résultat pour l’association Enstone-Viry, avec un double podium qui vient consolider le potentiel montré au début de la saison. Kimi a été, encore une fois, impeccable, tandis que le podium de Romain se révèle encore plus impressionnant si vous considérez qu’à la suite du contact avec Perez, peu après le départ, un de ses conduits de refroidissement était bloqué, ce qui a fait grimper la température d’huile de 20° au-dessus de la normale ! Pour la deuxième année consécutive, les moteurs Renault ont monopolisé le podium à Bahreïn, ce qui nous donne le plein d’énergie positive pour le début de la saison européenne."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less