Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Premiere victoire de Vettel à domicile

Et première victoire pour lui en Europe depuis Monza 2011

F1


Miniboutik



Un grand soleil brille au-dessus du circuit du Nürburgring, mais un léger vent souffle et ce n’est pas à négliger. La température de l’air est de 24 °C tandis que celle de la piste est déjà à 42 °C.

C’est Lewis Hamilton qui a signé la pole, devant Sebastian Vettel qui dispute, lui, sa course à domicile. Les 6 premiers sur la grille s’élancent en pneus tendres. Massa, Alonso, Button, Hülkenberg, Rosberg, Bottas et Maldonado sont les seuls à partir en pneus mediums.

Ce sont les Red Bull qui prennent le meilleur départ et qui passent Hamilton dès le premier virage. Les deux Lotus suivent.

A la fin du premier tour, le classement en tête est le même mais derrière ça se bataille entre les deux McLaren et les deux Force India.

A l’entame du 4è tour, Felipe Massa part en tête à queue au premier virage et est contraint à l’abandon.

Les premiers arrêts aux stands ont lieu dès le tour suivant, quand Di Resta, Vergne et Pic chaussent les pneus mediums. Hamilton et Gutierrez attendent quant à eux le 7è tour pour faire de même. Le leader Sebastian Vettel s’arrête un tour plus tard et ressort devant la Mercedes de Rosberg.

Problème à l’arrêt de Webber

Il laisse son coéquipier Webber en tête, mais pas pour longtemps puisque que l’Australien s’arrête le tour d’après. Obéissant à l’homme à la sucette, Webber quitte son stand alors que sa roue arrière droite n’était pas fixée et que les mécanos le signalaient par de grands gestes. La roue se détache et va percuter un caméraman qui était dans l’allée des stands, alors que les mécaniciens de Lotus qui se préparaient à accueillir Räikkönen s’écartent pour éviter la roue baladeuse qui rebondit dans l’allée des stands. Le caméraman souffrirait d’une commotion cérébrale et de douleurs à la poitrine selon les premières informations.

Webber reprend la piste avec un tour de retard sur le leader, devenu entre temps Romain Grosjean.

Lewis Hamilton revient sur son coéquipier Nico Rosberg après son premier arrêt aux stands (alors que Rosberg ne s’est pas encore arrêté). L’Allemand reçoit un ordre déguisé du muret des stands, lui disant qu’Hamilton est sur une stratégie différente. Mais Rosberg garde Hamilton derrière lui et le Britannique devra batailler pour passer devant.

Quand Grosjean s’arrête au 14è tour, Vettel retrouve le commandement, mais le Français s’est considérablement rapproché en deuxième position. Button et Hülkenberg sont 3è et 4è mais ne se sont pas encore arrêtés.

Au 18è tour, Hamilton se plaint de ses pneus et Kimi Räikkönen en profite pour le dépasser. Le Britannique de Mercedes est maintenant sous la menace de Fernando Alonso et une belle lutte s’ensuit entre les deux hommes.

Button s’arrête enfin aux stands au 22è tour, comme Maldonado. Seul Bottas, 11è, n’a pas encore changé de pneus depuis le départ. Un tour plus tard, Hamilton effectue son deuxième arrêt, laissant la piste libre à Alonso.

Safety Car

Peu après, le moteur de la Marussia de Bianchi explose, contraignant le Français à l’abandon. Alors qu’une grue se dirige vers la voiture pour la dégager, la Marussia recule toute seule sur la piste, étant arrêtée dans une pente avant la chicane. La voiture de sécurité entre donc en action au 25è tour et beaucoup de pilotes en profitent pour effectuer leur deuxième arrêt aux stands.

Seuls Button, Hülkenberg et les Williams ne passent pas par les stands. Une hésitation sur la roue avant gauche de Rosberg lui fait perdre un peu de temps. Vergne abandonne sur un problème hydraulique.

La Safety Car attend que Webber soit revenu en fin de peloton après avoir effacé son tour de retard, et elle rentre à la mi-course, à l’entame du 30è tour. Vettel n’est pas inquiété par les deux Lotus de Grosjean et Räikkönen, qui le suivent dans cet ordre.

Au 34è tour, les 3 premiers se tiennent en 1 seconde 3 et les deux Lotus peuvent utiliser leur DRS. Webber est lui bloqué derrière Gutierrez en 15è position.

Hülkenberg est lui occupé à défendre chèrement sa place contre la Mercedes d’Hamilton et ravitaille au 38è tour. Deux tours plus tard, c’est le deuxième de la course, Romain Grosjean, qui s’arrête aux stands et passe de nouveau des mediums. Red Bull réagit un tour plus tard et arrête Vettel, qui ressort juste devant le Français.

Vettel creuse l’écart sur Grosjean et fond sur Hamilton. Après une petite lutte, Vettel le dépasse à 15 tours du but. Grosjean fait de même quelques virages plus loin et la Mercedes ravitaille juste après.

La prochaine cible de Vettel s’appelle Button, qui n’a fait qu’un seul arrêt et pointe en 3è position. Mais le Britannique de McLaren choisit ce moment pour s’arrêter et mettre les pneus tendres.

A 10 tours de l’arrivée, Räikkönen et Alonso, alors 1er et 2è, passent une dernière fois par la case stands pour chausser des pneus tendres.

Les deux McLaren de Button et Perez se battent pour la 5è place alors que Maldonado connaît un problème à sa roue avant droite lors de l’arrêt aux stands et perd un temps précieux. Ca se bat bien à l’arrière, avec Hülkenberg qui dépasse son coéquipier Gutierrez.

A 4 tours du drapeau à damiers, Grosjean reçoit un ordre déguisé lui demandant de laisser passer Räikkönen : le Français s’exécute et se retrouve sous la menace de Fernando Alonso. Dans le même temps, Räikkönen en pneus tendres fond sur Vettel en pneus mediums mais il ne reste pas assez de temps.

Sebastian Vettel s’impose donc pour la première fois sur ses terres, en Allemagne. C’est la première victoire d’un Allemand en Allemagne depuis la victoire de Michael Schumacher à Hockenheim en 2006.

Les deux Lotus de Räikkönen et Grosjean complètent le podium, devant Alonso, qui arrête immédiatement sa voiture au premier virage.

Dans le dernier tour, Hamilton parvient à doubler Button pour la 5è place et Webber passe Perez pour la 7è position. Rosberg et Hülkenberg obtiennent aussi des points.

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Sebastian Vettel Red Bull Renault 60 laps - 1h41m14.711s 3
02 Kimi Raikkonen Lotus Renault +1.008 3
03 Romain Grosjean Lotus Renault +5.830 3
04 Fernando Alonso Ferrari +7.721 3
05 Lewis Hamilton Mercedes AMG +26.927 3
06 Jenson Button McLaren Mercedes +27.996 2
07 Mark Webber Red Bull Renault +37.562 3
08 Sergio Perez McLaren Mercedes +38.306 2
09 Nico Rosberg Mercedes AMG +46.821 3
10 Nico Hulkenberg Sauber Ferrari +49.892 3
11 Paul di Resta Force India Mercedes +53.771 2
12 Daniel Ricciardo Toro Rosso Ferrari +56.975 3
13 Adrian Sutil Force India Mercedes +57.738 3
14 Esteban Gutierrez Sauber Ferrari +60.160 3
15 Pastor Maldonado Williams Renault +61.929 2
16 Valtteri Bottas Williams Renault +1 lap 2
17 Charles Pic Caterham Renault +1 lap 3
18 Giedo Van der Garde Caterham Renault +1 lap 3
19 Max Chilton Marussia Cosworth +1 lap 4
20 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Ferrari DNF 2
21 Jules Bianchi Marussia Cosworth DNF 2
22 Felipe Massa Ferrari DNF 0

7 juillet 2013 - 15h46, par Camille Komaël 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Hamilton : Rejoindre Mercedes, ma meilleure décision
Info suivante : Les meilleurs tours du GP d’Allemagne


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC