Motorsport

Présentation de la Targa Florio (partie I)

La cinquième manche IRC 2012 se déroule dès demain en Sicile

Recherche

Par

13 juin 2012 - 16:41
Présentation de la Targa Florio (...)

Historique

C’est une nouveauté au calendrier de l’Intercontinental Rally Challenge. En effet, ça sera la première fois que la série empruntera les routes de la célèbre Targa Florio, du 14 au 16 juin 2012. Cette épreuve mythique, créée en 1906 par le pilote amateur Florio Vincenzo se composait initialement d’une course sur route autour de la Sicile. Mais dès les années 30, la course est devenue plus modeste, sur 72 kilomètres. Elle est appelée ‘Circuito delle Madonie’, comprenant onze passages. Couvrant près de 1000 km, les pilotes étaient généralement par équipage de deux.

La route était redoutable, car étroite et constituée de nombreux virages à flanc de montagne avec un grip variable. Un certain nombre des plus grands pilotes de la course automobile ont affronté les routes de la Targa, dont Stirling Moss, Vic Elford, Arturo Merzario et Sandro Munari qui s’y sont imposés.

Un certain nombre d’accidents ont eu raison de la course, qui a été abandonnée en 1977. Mais elle a ressuscité en tant que spéciale du championnat de rallye italien dès l’année suivante, sur une partie de l’ancienne route.

Principales caractéristiques

La Targa Florio-Rally Internazionale Di Sicilia, c’est le nom complet attribué à cette manche IRC. Cette appellation démontre aux pilotes toute la difficulté qu’ils devraient rencontrer sur les routes, ainsi que les nombreux concurrents locaux du championnat italien des rallyes qui sont prêts à leur faire barrage.

En raison de la chaleur intense de l’île de la Méditerranée, la surface des routes est sujette à des ramollissements, ce qui rend l’asphalte glissant et difficile à appréhender. Les niveaux d’adhérence changent fréquemment, ce qui amène encore plus de difficultés d’adaptation aux équipages.

Conformément à l’événement d’origine, les spéciales se composeront de virages difficiles à négocier, demandant un style de pilotage précis en plus des fins réglages des voitures. Tout cela sera indispensable pour garder une vitesse optimale au long des spéciales. En raison des vitesses élevées, les moteurs seront eux aussi soumis à des niveaux de stress importants.

Le format de la Targa moderne diffère des autres manches de l’IRC, puisque l’action sera contenue sur cinq spéciales différentes seulement : un seul passage dans la ‘Citta ’Di Palmero’ le jeudi soir, trois passages dans les spéciales ‘Targa’ et ‘Collesano’ le vendredi et enfin deux passages dans ‘Cefalu’ et ‘Castelbuono’ le samedi. Les routes de ‘Collesano’ et ‘Castelbuono’ n’ont plus été utilisées depuis les années 80 et seront donc des nouveautés, même pour les pilotes italiens.

Les spectateurs viennent généralement en nombre sur les spéciales siciliennes, et cette année sera encore plus spectaculaire que les précédentes, avec la participation des stars de l’IRC.

keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less