Motorsport

Guglielmi et sa Clio R.S. R3 s’imposent en 2 roues motrices

Devant les Italiens Stefano Albertini et Simone Scatolini

Recherche

Par Olivier Ferret

17 mai 2011 - 08:21
Guglielmi et sa Clio R.S. R3 s’imposent

Première manche du Challenge Renault Sport 2WD organisé dans le cadre de l’IRC, le Tour de Corse a souri à un équipage insulaire. Sur leur Clio R.S. R3, Pierre-Antoine Guglielmi et Jean-François Porcu ont dominé la catégorie « 2 roues motrices ». Les Corses s’imposent devant les Italiens Stefano Albertini et Simone Scatolini, qui découvraient Mégane R.S. N4.

Après un an d’absence, le Tour de Corse a retrouvé sa place parmi les rallyes les plus célèbres du monde. Désormais inscrit au calendrier de l’Intercontinental Rally Challenge, l’épreuve est synonyme de succès pour Renault, qui y a signé quelques-unes de ses plus belles victoires, notamment avec la Dauphine Spéciale, la R8 Gordini, l’Alpine A110, la R5 Maxi Turbo ou la Maxi Mégane.

Pour cette 54e édition, Renault visait la victoire au classement « deux roues motrices » par l’intermédiaire de pilotes privés engagés sur des Clio R.S. R3 ou Mégane R.S. N4.

Sur leur Clio R.S. R3, Pierre-Antoine Guglielmi et Jean-François Porcu ont brillé tout au long du week-end. Les deux hommes ont pris les commandes dès la première journée de compétition, à l’issue du double passage dans la spéciale Le Fangu – Notre Dame de la Serra. Ayant dominé tout au long des trois étapes, de Calvi à Ajaccio via Corte, ils n’ont eu de cesse d’augmenter leur avance au fil des spéciales, afin de finir avec plus de quatre minutes de marge sur leur plus proche poursuivant. Douzième du classement général final, le duo devance bon nombre de voitures à quatre roues motrices.

« C’est formidable pour un équipage corse de s’imposer à domicile, sur une épreuve aussi célèbre et difficile que celle-ci. J’ai pris beaucoup de plaisir au volant de ma Clio chaussée de pneus Pirelli. Nous avons passé un week-end fantastique », commentait Pierre-Antoine Guglielmi à l’arrivée.

Au volant de Renault Mégane R.S. N4, l’Italien Stefano Albertini, associé à Simone Scatolini, s’est hissé à la deuxième place des deux roues motrices. Au classement général « 2WD » de l’Intercontinental Rally Challenge, Pierre-Antoine Guglielmi, avec 25 points, rejoint Pierre Campana (vainqueur au Rallye Monte-Carlo sur Clio R.S. R3) et Joan Vinyes (vainqueur au Rallye des Iles Canaries) en première position.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less