Sainz : Drive to Survive ’va trop loin’ mais Netflix est une bonne chose

La F1 bénéficie énormément de ce coup de projecteur

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 mars 2022 - 09:25
Sainz : Drive to Survive 'va (...)

Carlos Sainz aimerait que la série Drive to Survive, qui conte les coulisses de la F1 sur Netflix, aille moins loin dans son narratif. L’Espagnol confirme que la rivalité installée dans la série entre lui et son ancien équipier Lando Norris dans la saison 3 était créée de toute pièce.

"Je pense que dans le cas de Lando et moi, cela a été poussé un peu trop loin" a déclaré Sainz. "En gros, tous les fans qui connaissent la Formule 1, il y en a beaucoup maintenant que nous sommes tellement suivis dans le monde entier, ont réalisé que Netflix est allé trop loin avec Lando et moi."

"Mais je crois que Netflix le sait et qu’ils sont capables de corriger et de rattraper leurs erreurs. Ils vont se réadapter et peut-être essayer de rendre la série un peu plus réaliste, dans ce sens."

Le pilote Ferrari pense toutefois que la présence de la F1 sur la plateforme de VOD est une bonne chose : "Je pense toujours que même avec cette erreur, si vous voulez l’appeler une erreur, Netflix est une bonne chose pour notre sport. Je crois toujours que Netflix est une bonne chose pour moi, pour la marque de la Formule 1."

"Je continuerai à y figurer s’ils le souhaitent. Pour le reste, je n’ai pas grand-chose à ajouter. Je n’ai pas regardé cette année, donc je n’ai aucune idée de ce qui se passe dans la quatrième saison."

Fernando Alonso apparaissait dans la mini-série Grand Prix Driver sur Amazon Prime en 2018, et l’Espagnol a aussi sa propre série sur la même plateforme, sobrement nommée Fernando.

Il admet qu’il n’est pas un grand fan de la place que prennent les caméras de Netflix dans le paddock et au sein des équipes : "Jusqu’à présent, j’avais d’autres engagements avec Prime Video et Amazon, donc je ne pouvais pas faire trop de choses en dehors de ça."

"Je sais que c’est une bonne chose pour le sport, mais nous sommes déjà extrêmement occupés avec nos équipes, avec nos sponsors. Ce n’est donc pas facile de leur accorder du temps. Je pense que nous donnons déjà beaucoup d’accès dans le paddock qu’en dehors du circuit, je ne suis pas un grand fan."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos