Formule 1

Russell serait ’déçu’ de perdre le mode de qualifications

Latifi aime aussi ce mode "punchy"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 août 2020 - 15:39
Russell serait ’déçu’ de perdre le (...)

George Russell est déçu que l’idée d’interdire les modes de qualifications sur les moteurs soient envisagée. Le pilote Williams aimerait que la différence soit faite entre qualifications et course au niveau de la puissance, et juge que ces réglages extrêmes ajoutent de la tension en qualifications.

"Je pense qu’avec tout motoriste, on a un boost en qualifications" déclare Russell. "Quand vous êtes dans la voiture, vous avez le moins d’essence du week-end, et le mode moteur le plus rapide, vous êtes à fond et vous êtes prêt pour le tour."

"Tout semble un peu mieux. Cela vous permet d’extraire aussi davantage de la voiture et c’est une partie excitante du week-end. Comme je l’ai dit, je serais déçu que ça soit supprimé" insiste Russell, qui estime logique qu’un seul tour soit plus rapide qu’une course.

"Comme un coureur, si c’est une course de 100 mètres, vous pouvez sprinter tout le long, mais si c’est un marathon, vous devez faire attention sur la durée. C’est pareil avec un moteur. Vous avez ce tour unique, vous donnez tout, et vous réduisez ses capacités pour la course."

Nicholas Latifi, son équipier, confirme que la différence entre le mode de course et celui des qualifications n’est pas minime : "On sent que le moteur est plus punchy. Vous utilisez le déploiement complet de la batterie, on termine quasiment à vide. Comme George l’a dit, on se motive pour ce tour et l’on sent un boost en plus. Ce serait dommage de perdre cela."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less