Formule 1

Remis de son crash, Leclerc admet avoir un peu plus d’espoir pour le Mugello

Le Monégasque s’attend à aller plus vite qu’à Spa ou Monza

Recherche

Par Olivier Ferret

11 septembre 2020 - 09:03
Remis de son crash, Leclerc admet (...)

Charles Leclerc assure au Mugello qu’il est en très bonne forme physique, malgré son violent accident dans les barrières de pneus dimanche dernier à Monza.

Le pilote Ferrari s’était rendu au centre médical tout de suite après l’accident et en était sorti sans souci ou note particulière des médecins. Mais le lendemain,Leclerc a tout de même senti quelques petits effets.

Quatre jours après, aucune douleur ne s’est réveillée chez le Monégasque, qui est donc prêt à affronter le Mugello.

"Je vais bien, je me sens bien. J’ai eu un peu mal le lendemain, le contre-coup je pense. J’ai donc demandé à avoir un autre examen médical mais tout va bien. C’est juste le corps qui encaisse le choc."

"J’ai eu un petit peu mal au dos juste après le crash," admet-il, "mais ça s’était déjà envolé le lundi."

Leclerc souhaite maintenant essayer de mettre les grosses déceptions de Spa et de Monza derrière lui. Car même si le Mugello est un circuit très rapide, il fera davantage la part belle à l’aérodynamique qu’à la puissance moteur.

"J’ai le sentiment que ce sera peut-être mieux que les deux derniers week-ends pour nous en termes de performances. Je pense que nous pouvons être plus compétitifs ici que lors des deux dernières courses et j’ai hâte d’aller en piste pour voir si le chronomètre confirme le niveau de performance que j’attends," explique Leclerc.

"J’espère vraiment que ce vendredi confirmera ce que je pense, mais ça devrait être un peu plus positif. Voyons comment ça se passe."

Le Monégasque connait déjà la piste, comme Sebastian Vettel, et il a pu l’emprunter à bord de sa F1 actuelle, ce qui lui donne déjà une petite idée aussi des contraintes physiques à supporter.

"Nous avons fait une journée de tournage il y a quelques mois ici et reprendre le volant après le confinement, sur une piste comme celle-ci, c’était bien difficile pour le cou. Mais ça devrait aller car nous avons eu pas mal de courses depuis."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less