Formule 1

Masi juge les équipes aussi responsables de l’incident Vettel-Stroll

Elles auraient dû prévenir leur pilote

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 septembre 2019 - 13:14
Masi juge les équipes aussi responsables

L’incident déclenché par Sebastian Vettel à Monza, qui a aussi impliqué Lance Stroll et Pierre Gasly, a été causé par le retour en piste de l’Allemand sous le nez de la Racing Point du Canadien, qui a fait la même chose au Français.

Le directeur de course, Michael Masi, comprend que les protections latérales de cockpit puissent gêner la vue des pilotes, mais il estime que le rôle des équipes aurait aussi été d’aider les pilotes à reprendre la piste de manière sûre.

"Ils ont le GPS et les positionnements" rappelle Masi. "C’était diffusé en direct, ils ont les mêmes images qu’on a tous. Il y a donc des outils à leur disposition. La responsabilité revient au pilote, et dans cette situation les équipes doivent les aider."

Vettel, de son côté, espérait repartir nettement devant Stroll, mais la Ferrari a patiné dans l’herbe : "En revenant je savais qu’il y aurait un écart mais j’ai eu des difficultés à sortir. Je pense que j’étais coincé dans l’herbe et j’ai perdu un peu de dynamique, ça a pris plus longtemps."

"Je ne pouvais rien voir sur ma gauche. C’est compromis car nous avons le haut cockpit mais je ne pense pas qu’abandonner cela soit une option."

Stroll a constaté le même problème : "Il n’y a rien à faire avec ces voitures. On devine un peu quand on est dans cette position."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less