Häkkinen : Ce qu’accomplissent Verstappen et Red Bull est ’fou’

14 victoires pour Max et ce n’est peut-être pas fini

Recherche

Par Paul Gombeaud

5 novembre 2022 - 12:59
Häkkinen : Ce qu'accomplissent (...)

En décrochant sa 14e victoire de la saison à Mexico City, Max Verstappen a établi un nouveau record dans l’histoire de la Formule 1. Et ce n’est peut-être pas fini, tant Red Bull et son double champion du monde dominent la discipline depuis plusieurs mois.

"Quelle saison incroyable de la part de Max et de l’équipe Red Bull," a déclaré Mika Häkkinen, lui aussi sacré à deux reprises en Formule 1.

"Ils sont dans cette situation parfaite avec une très grande confiance en eux, leur voiture et leurs stratégies. Durant la première moitié de la course, Max a su économiser ses pneus tendres malgré le bon rythme de Lewis qui se battait à la deuxième place, et lorsqu’il chaussait les mediums, Mercedes a été trop conservatrice en chaussant Lewis des pneus durs. En fait, les deux pilotes Mercedes étaient équipés de pneus trop durs pendant la course, tandis que Red Bull a trouvé la solution."

"Gagner 14 Grands Prix en une seule saison est fou, c’est quelque chose que nous n’avions encore jamais vu. C’est un accomplissement incroyable de la part de Max et de son équipe, et ils pourraient aisément améliorer cette marque au Brésil puis à Abou Dhabi. Quand on voit que Sergio Perez termine troisième, cela démontre à quel point c’est serré et que Max est à un tout autre niveau."

L’affaire des budgets capés "profitera à la F1 sur le long terme"

Dans le paddock de la F1 au Mexique, on parlait bien sûr beaucoup de la sanction infligée à Red Bull pour avoir dépassé les budgets capés en 2021 : sept millions de dollars d’amende ainsi qu’une réduction de 10% du temps passé en soufflerie pendant un an.

Häkkinen est pour sa part satisfait que l’affaire soit maintenant classée par la FIA, estimant d’ailleurs que la punition donnée à l’équipe autrichienne, mais aussi et surtout la période compliquée qu’elle vient de traverser, dissuaderont les autres écuries de reproduire la même erreur à l’avenir.

"La première chose à dire est que je suis satisfait que l’affaire soit terminée et que Red Bull ait accepté la pénalité de la FIA. Avec les règlements techniques et sportifs, vous avez généralement une décision claire, par exemple si la voiture est sous la limite de poids ou si un pilote sort des limites de la piste. Mais avec les règlements financiers, il y avait toujours un risque de zone grise. Je pense que c’est la raison pour laquelle tout le monde a accepté deux niveaux de dépassement du plafond budgétaire : un dépassement mineur ou majeur. La FIA a reconnu qu’il pouvait y avoir différents facteurs et niveaux de dépassement à tenir en compte."

"La pénalité de Red Bull pour ce dépassement mineur reste significative. Au delà de la pénalité financière et aérodynamique, cela a été une expérience inconfortable pour l’équipe. La bonne chose est qu’aucune équipe ne voudra risquer de vivre la même expérience l’année prochaine, donc bien que cela ait été un moment très difficile et controversé pour Red Bull, je crois que cela profitera à la F1 sur le long terme, car chaque patron d’équipe sera déterminé à ne pas avoir ce genre de publicité négative à l’avenir."

Ricciardo a rappelé qu’il était "un grand talent"

Häkkinen a également commenté le weekend de Ferrari, totalement méconnaissable à Mexico City, ainsi que le joli sursaut d’orgueil de Daniel Ricciardo chez McLaren F1.

"Ferrari n’a pas été en mesure de rivaliser avec Red Bull ou Mercedes ce week-end, et encore une fois, c’est à cause de l’air raréfié dû à la haute altitude qu’ils n’ont pas pu faire tourner leur turbo à pleine puissance. C’est incroyable de voir comment ces aspects peuvent influencer la performance de façon aussi prononcée."

"J’étais vraiment heureux de voir Daniel faire une bonne course, cela nous rappelle qu’il reste un grand talent même s’il est peu probable qu’il soit toujours en F1 la saison prochaine. Avec les pneus tendres, sa performance en fin de course était fantastique à voir. Je pense que la bataille entre mon ancienne équipe McLaren et Alpine est brillante car les deux donnent tout ce qu’elles ont pour décrocher cette quatrième place derrière Mercedes."

"Chaque arrivée compte désormais. L’abandon de Fernando Alonso dimanche a certainement nui à Alpine, et si Daniel et Lando Norris peuvent continuer à mettre la pression au Brésil et à Abou Dhabi, la lutte pourrait basculer d’un côté comme de l’autre. Le championnat est peut-être déjà joué à l’avant, mais il y a encore beaucoup de choses à suivre durant les Grands Prix restants."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos