Ferrari ne craint pas d’attaques de la part de Kaspersky

Le contrat n’a pas été annulé et reste toujours en place

Recherche

Par Olivier Ferret

16 mars 2022 - 12:25
Ferrari ne craint pas d'attaques de

Ferrari a bien retiré il y a plusieurs jours déjà le logo de son sponsor russe de longue date, la multinationale de cybersécurité basée à Moscou, Kaspersky Lab.

Cette décision est intervenue avant que le BSI, l’autorité fédérale allemande de cybersécurité, ne mette en garde contre le "risque important d’attaque informatique" en raison des opérations de Kaspersky dans l’ouest.

"Les actions des forces militaires et de renseignement russes et les menaces proférées par la Russie contre l’UE, l’OTAN et l’Allemagne au cours du conflit armé actuel présentent un risque considérable de réussite d’une attaque informatique," a averti l’agence.

"Un constructeur informatique russe peut mener lui-même de telles opérations offensives."

De son côté, Kaspersky nie tout lien avec le gouvernement russe et soutient que l’avertissement n’est pas basé sur une évaluation réelle de ses produits.

Ferrari a confirmé de son côté ne pas avoir de craintes sur ses systèmes mais elle a retiré les logos Kaspersky de sa voiture pour "envoyer un message clair de soutien au peuple ukrainien".

L’équipe italienne a pris sa décision en concertation avec son sponsor. Ainsi le contrat Kaspersky n’a pas été annulé et reste toujours en place.

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos