Formule 1

Wolff ne veut pas laisser tomber Ocon, menacé de perdre son baquet

Le Français garde espoir

Recherche

Par Olivier Ferret

25 août 2018 - 11:49
Wolff ne veut pas laisser tomber (...)

L’avenir d’Esteban Ocon semble directement menacé par le rachat de Force India par Lawrence Stroll.

La famille du pilote québécois pourrait préférer associer Lance à Sergio Perez, qui a un contrat en bonne et due forme pour 2019 (l’option est en sa faveur) et rapporte en plus près de 10 millions d’euros avec ses sponsors mexicains.

Certains voient déjà le Français remplacer Stroll chez Williams, mais l’équipe de Grove pourrait confier le volant à Kubica, lui aussi doté de quelques sponsors. Le Polonais affirme être prêt.

"Si je suis chez Williams, dans le paddock, lors de tous les Grands Prix, c’est parce que je suis prêt à prendre le volant s’il le faut. Et je suis aussi prêt pour 2019 si on me le demande."

Le Français n’a pas de sponsor mais un constructeur derrière lui, Mercedes. Cela pourrait aussi faire pencher la balance si la réduction sur la facture du moteur est assez significative. Ces chiffres sont tenus secrets en général.

"Je ne me fais pas de souci pour mon avenir. J’ai connu des jours bien pires que cela, comme par exemple lorsque j’ai cru devoir carrément arrêter le sport auto en 2016. Si j’étais seul, je ne dis pas. Mais lorsqu’on est bien entouré, l’inquiétude est minime," confie Ocon à l’Equipe.

Il fait évidemment référence à Mercedes et Toto Wolff, le patron de l’écurie.

"Esteban est, à mon sens, le meilleur des jeunes actuels du plateau. Ce grand talent ne restera pas sans avenir. Il sera, un jour, champion du monde. Cela se fera sur Mercedes ou sur une autre voiture. Nous n’abandonnons pas Esteban. Même s’il faut trouver des voies alternatives pour 2019."

Une année hors d’un baquet en Formule 1 est donc possible selon Wolff. Cela ne plairait évidemment pas à Ocon.

"J’ai totale confiance dans Toto. À 100%. Il reste des opportunités."

L’une de ces opportunités serait un prêt du Français à McLaren, si l’équipe de Woking souhaite se passer des services de Stoffel Vandoorne. Les réponses tomberont d’ici quelques jours ou quelques semaines...

expand_less