Formule 1

Wolff ne comprend pas pourquoi Vettel n’a pas mis les tendres

Mercedes enfin rapide à Singapour, ‘une immense source de fierté’

Recherche

Par A. Combralier

16 septembre 2018 - 17:56
Wolff ne comprend pas pourquoi (...)

Comme à Monza, Mercedes n’était pas censée disposer de la voiture la plus performante à Singapour. Et comme à Monza, la Scuderia a finalement été distancée par la maestria de Mercedes et surtout de Lewis Hamilton.

Les Flèches d’Argent – du moins celle du Britannique – étaient beaucoup plus rapides cette année que l’an dernier à Singapour, circuit qui traditionnellement a pu leur poser problème. En 2018, Mercedes semble avoir trouvé la formule.

« J’ai le sentiment que c’est quelque chose d’important » réagissait Toto Wolff, ravi, après l’arrivée. « Pas pour le championnat, mais pour notre voiture ici à Singapour. »

Avec cette victoire, Lewis Hamilton creuse encore son avance sur Sebastian Vettel : 40 points séparent désormais les deux rivaux. Le titre est-il en poche ? Forcément, Toto Wolff demeure encore méfiant…

« Ce n’est pas joué. Il reste six courses et beaucoup de points à inscrire. Nous avons gagné grâce à notre rythme aujourd’hui. Nous avons compris la voiture et les pneus et je me sens revigoré pour le reste de la saison maintenant. »

« Nous avions parlé avant la course avec James Allison, et la décision a toujours été claire : nous passerions les tendres. C’était un meilleur pneu et un bon choix, mais Sebastian Vettel ne les a pas chaussés. »

« C’est vraiment une victoire au mérite, grâce à notre véritable rythme. Nous avons les cartes en main maintenant pour comprendre comment travailler sur notre voiture et nous allons voir comment nous pourrons la transformer d’ici la fin de saison. »

« C’est important de ne pas être dépassé en raison d’un under-cut et de gérer les pneus. Quand j’ai vu Max Verstappen rester proche de la Ferrari, je me suis dit ‘yes !’. Ensuite Sebastian Vettel s’est arrêté et Lewis a contrôlé le rythme. »

Au-delà du talent indéniable de Lewis Hamilton, qu’est-ce qui explique la Mercedes ait été aussi performante, pour une fois, sur ce tracé singapourien ? Le directeur technique, James Allison, n’évoque pas un ingrédient en particulier.

« Ce fut une course tendue pour nous. Tout le long. Une voiture de sécurité aurait pu nous priver d’une tête de course bien méritée. A tout moment. »

« Nous avons lentement fait progresser la performance de notre voiture. Dans le dernier secteur à Budapest, nous étions solides. L’an dernier, nous n’étions nulle part dans ce secteur. Nous avons refait peu à peu notre retard ces 12 derniers mois. »

« Lewis a fait le travail, mais nous lui avons donné la voiture pour y arriver, et c’est une immense source de fierté pour nous. Lewis est une vraie machine cette année, et il élève superbement son niveau de performance. »

expand_less