Formule 1

Souffler c’est jouer disent certaines équipes

S’il n’y a plus soufflage, il y a perdage...

Recherche

Par D. Thys

20 mai 2011 - 12:28
Souffler c'est jouer disent certaines

A la demande de l’équipe Williams, la FIA s’est sérieusement penchée sur les fameux diffuseurs soufflés, c’est-à-dire ceux qui reçoivent les gaz d’échappement des moteurs, même lors des freinages. Cosworth, le motoriste de Williams, aurait en effet toute la peine du monde à envoyer des gaz d’échappement en permanence vers le diffuseur et c’est ce qui explique la réaction de cette équipe.

Ces systèmes devraient donc être bientôt interdits, mais s’il avait été question que cette interdiction soit mise en place dès le Grand Prix d’Espagne de ce week-end, il n’en est plus question désormais. Ce problème sera en effet examiné le mois prochain par le groupe technique de travail (Technical Working Group) avant que la FIA prenne une décision ferme et définitive.

L’équipe Renault est probablement celle qui a le système le plus complexe et elle ne comprend pas pour quelle raison la FIA modifierait quoi que ce soit dans le règlement.

"C’est une surprise pour nous, cela nous prend complètement au dépourvu," confie Eric Boullier, le directeur de l’équipe Renault, à Autosport. "Cela me semble étrange que ça tombe du ciel de cette façon, car un changement des règles en pleine saison est toujours un sujet très délicat et même si Charlie Whiting (le délégué technique de la FIA) affirme qu’il ne s’agit pas d’un changement des règles, cela y ressemble quand même beaucoup."

"Cela ne coûte pas très cher à faire un système semblable au nôtre. Il suffit en effet de travailler sur la cartographie du moteur. Tout le monde essaye d’améliorer ses performances et je ne vois donc pas pourquoi nous devrions changer ça. Quoi qu’il en soit, nous ne sommes pas les régulateurs de ce championnat, c’est la FIA," ajoute Boullier.

Christian Horner, le directeur de l’équipe Red Bull, doute que cette interdiction soit soutenue par de nombreuses équipes lors de la prochaine réunion du TWG.

"Je suis persuadé que le TWG est l’endroit idéal pour discuter de ce sujet et je suis sûr que les débats seront positifs. Il reste à savoir si cette interdiction interviendra cette année ou l’année prochaine, mais je doute qu’il y ait une unanimité pour cette interdiction dès cette saison. C’est mon opinion personnelle, mais nous verrons bien," déclare Horner.

expand_less