Formule 1

Sirotkin a bouchonné le peloton, Stroll en a profité

Lance Stroll bat Romain Grosjean, mais 0 point pour Williams ce week-end

Recherche

Par A. Combralier

16 septembre 2018 - 18:36
Sirotkin a bouchonné le peloton, (...)

Sergey Sirotkin n’a fini que 19e du Grand Prix, mais il en aura été l’un des principaux animateurs. Le Russe a dû s’arrêter dès le 3e tour, en raison d’une crevaison (débris). Il a alors tenté de rallier l’arrivée, créant un bouchon dans les rues de Singapour, dont Sergio Pérez fut la principale victime. Le pilote Williams est finalement repassé une deuxième fois par les stands avant de recroiser le Mexicain en piste. Il a, enfin, écopé d’une pénalité de cinq secondes pour n’avoir pas respecté les drapeaux bleus.

« C’était un combat, je me suis battu tout le long » réagissait-il après l’arrivée. « Nous étions dans une bonne position au début de la course, et ce jusqu’au contact avec la Force India. Le contact a grandement endommagé ma voiture et après cela, c’était juste une question de survie. C’est une course où il est difficile de dépasser, donc je me suis battu aussi dur que je le pouvais pour protéger la voiture et garder ma position, mais tour après tour, cela devenait de plus en plus difficile, la voiture partait en lambeaux. J’ai tout donné pour obtenir la meilleure performance. »

Lance Stroll, qui s’élançait en tendres, a vécu une course plus tranquille et surtout plus efficace : il a terminé 14e, devant Romain Grosjean.

« C’était un peu le chaos autour de moi, donc j’en ai probablement bénéficié. Je suis vraiment heureux du résultat final, 14e, c’est un résultat formidable étant donné notre rythme hier et tout au long du week-end. Ce n’était pas facile, je dirais plus mentalement que physiquement. Je me suis senti assez bien physiquement dans la voiture. Mentalement, j’étais sur les nerfs, je n’avais pas de marge d’erreur. Ce n’est pas facile puisque chaque millimètre compte ici, sinon, vous tapez dans le mur. J’ai essayé de tout extraire de la voiture à chaque tour, ce qui bien sûr est très difficile sur une course de 61 tours. Je m’en suis bien tiré donc je suis heureux. »

Comme prévu, Williams avait un meilleur rythme en course qu’en qualifications, ce qui a relativement contenté Paddy Lowe, qui félicite d’ailleurs le travail de ses pilotes.

« Sergey a fait un travail fantastique en gérant ses pneus et son rythme, et en gardant les voitures derrière lui malgré une pression énorme. Lance a profité du trafic et des différents embouteillages pour optimiser son arrêt aux stands. Il a fini dans une meilleure position qu’on pouvait l’espérer. Il a hérité de 14e position en raison de la pénalité de cinq secondes de Romain Grosjean, que nous chassions vers la fin. »

« Les pilotes ont tiré le maximum de la voiture aujourd’hui, je les félicite. »

expand_less