Formule 1

Schumacher et Alonso ont parfois déçu Briatore

En 2010 et en 2007

Recherche

Par Olivier Ferret

28 avril 2013 - 10:40
Schumacher et Alonso ont parfois (...)

Au cours de ses années F1, Flavio Briatore a été très proche de Michael Schumacher et Fernando Alonso, l’Italien s’occupe d’ailleurs encore de certaines affaires concernant l’Espagnol. Mais Briatore a admis avoir déjà été déçu par les deux pilotes phares de sa période de patron d’équipe.

Pour Schumacher, c’était en 2010. "Il n’aurait pas dû revenir en F1 (chez Mercedes). Tout le monde était très excité mais je n’ai jamais pensé que c’était la bonne chose à faire," explique Briatore à F1 Racing.

"Le monde a changé depuis, par exemple, le retour de Prost en 1993. Il avait une voiture très forte (une Williams Renault) mais quand Michael a choisi de faire son retour cela allait être très difficile. Il y avait Fernando, Lewis, Jenson et une Mercedes qui n’était pas la meilleure."

"Je préfère me rappeler de Schumi comme un vainqueur, pas comme un pilote qui a du mal à se qualifier et qui finit 9ème. Ce n’était pas l’image de quelqu’un d’exceptionnel comme l’est Michael."

Concernant Alonso, cela remonte à 2007 et son départ chez McLaren. "Cela m’a énervé, je l’ai appris par surprise parce qu’il ne me l’a pas dit immédiatement. J’étais déçu parce que Fernando a démarré sa carrière avec moi, je l’ai toujours soutenu à travers les moments difficiles, comme lorsque je l’ai mis dans la voiture à place de Jenson."

"On m’avait traité de fou. Jenson était un pilote exceptionnel mais je croyais que Fernando était encore plus spécial. Ce n’était pas une vengeance contre les Anglais ou quoi que ce soit d’autre. C’était juste les faits à l’époque. Les gens ont aussi dit que j’ai fait cela parce que je gérais la carrière de Fernando mais mon boulot était avant tout de trouver les meilleurs pilotes pour Renault. Et j’ai toujours fait ainsi dans toutes les équipes que j’ai eues."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less