Formule 1

Sainz dans les traces d’Alonso chez McLaren, une motivation supplémentaire

Cela ne peut être que bénéfique pour l’Espagnol

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 septembre 2018 - 17:03
Sainz dans les traces d'Alonso chez (...)

Carlos Sainz va littéralement pouvoir marcher dans les traces de son idole l’année prochaine, puisqu’il sera pilote McLaren comme l’était Fernando Alonso cette année. L’Espagnol admet que son mentor et ami l’aide déjà beaucoup, et pense qu’il sera encore là l’an prochain pour l’aiguiller.

"Nous discutons régulièrement" reconnaît Sainz. "Fernando et moi sommes probablement les pilotes les plus ouverts l’un envers l’autre. Si nous devons nous dire un petit secret, nous le faisons, nous sommes en confiance. J’espère que nous le serons encore plus l’an prochain, puisqu’il ne sera plus en F1 et que nous ne serons plus rivaux."

"J’espère que nous pourrons maintenir cette relation et la développer parce que je pense qu’elle ne peut être que positive pour moi. Je sais que je peux toujours décrocher le téléphone et l’appeler parce que chaque fois que j’ai eu besoin de lui sur quelque chose, il a été là pour moi."

"Un personnage comme Fernando vous donnera toujours un peu plus de confiance, d’autant plus qu’il est là depuis si longtemps qu’il sait ce que l’équipe doit faire. Même s’il ne me soutient pas, mais je suis sûr qu’il le fera, McLaren pourrait aussi avoir besoin d’un personnage comme lui. Je ne sais pas s’il va rester ou pas. C’est probablement plus une question à poser à la direction qu’à moi. C’est toujours un personnage important où qu’il aille."

Zak Brown, président de McLaren, pense qu’une telle relation pourrait être intéressante : "Cela ne fera pas de mal. Comme il l’a dit, c’est un grand fan de Fernando."

"Je pense que c’est ce que vous attendez d’un pilote, vous voulez qu’il se sente comme s’il se trouvait dans un environnement spécial. Fernando étant dans le coin, peut-être que Carlos a l’impression de remplacer Fernando. Pour lui, si c’est spécial et motivant, alors c’est une bonne chose."

Brown veut enfin tirer le maximum de Sainz, dont il estime qu’il n’a pas encore pu développer son plein potentiel, étant d’abord dans une équipe junior, puis en prêt chez Renault.

"Il n’a pas été dans un excellent environnement de course, il a toujours eu des contrats d’un an. Si vous regardez ses deux dernières courses, elles ont été très bonnes. On peut penser que désormais, avec son futur contrat assuré, il ne pense qu’à piloter."

expand_less