Formule 1

Whiting pense que les pilotes n’avaient pas besoin de ligne jaune à Singapour

Ils n’étaient pas à la limite

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 septembre 2018 - 16:04
Whiting pense que les pilotes n'avaient

La direction de course a décidé de mettre une bande jaune à l’extérieur du virage 7 de Singapour le week-end dernier, afin d’empêcher les pilotes d’être tentés de passer trop large en sortie de courbe, et ce malgré le vibreur déjà présent. Charlie Whiting est toutefois sceptique quant à l’utilité de cette ligne, car les pilotes avaient meilleur compte à ne pas s’en rapprocher

"Honnêtement, je pense que c’était un gaspillage de peinture" reconnaît Whiting. "Nous chercherons une autre solution pour l’année prochaine, mais cela n’a tout simplement pas été possible après vendredi."

"Je pense qu’en qualifications, à moins que cela n’ait eu un effet dissuasif dont je doute, ils étaient à deux mètres de la ligne. Je suppose qu’il était plus rapide de rester sur le vibreur plutôt que de le dépasser et d’aller plus large" poursuit-il, rappelant qu’en course, ça n’est arrivé qu’avec deux voitures en lutte pour une position.

La piste a également été raccourcie de deux mètres avec l’ouverture de l’angle des virages 16 et 17, mais Whiting pense que ça n’a rien à voir avec l’amélioration des temps sur le circuit, avec un record battu tant en course qu’en qualifications : "Je ne sais pas quel était son impact en termes de temps au tour. Le record n’est pas attribuable à deux mètres en moins, c’est sûr."

expand_less