Formule 1

Pas de minute de silence pour les victimes de Paris

La décision de Todt critiquée

Recherche

Par Olivier Ferret

15 novembre 2015 - 08:34
Pas de minute de silence pour les (...)

Le président de la FIA, Jean Todt, a été très critiqué pour ses propos tenus à propos des attentats à Paris.

Interrogé par Canal +, le Français a fait part de sa stupeur mais a comparé le drame avec ceux qui touchent, chaque jour, les automobilistes qui sont tués sur les routes. La FIA avait en effet prévu une minute de silence au Brésil pour eux et elle sera maintenue.

"C’est la stupeur, l’horreur d’une attaque qui s’est passée à Paris mais pourrait arriver n’importe où dans le Monde. Nous ne sommes que de pauvres spectateurs face à un tel désastre," a-t-il déclaré au micro de Canal +.

"Paris est une des plus grandes capitales du Monde, donc ce n’est pas opportun de lier la FIA à ce tragique accident. Mais on ne peut que souffrir de voir un drame tel qu’il s’est passé hier, et espérer que ça ne se reproduise plus. On avait déjà prévu de faire quelque chose avant la course à l’occasion de la célébration de la journée des victimes de la route."

"Tous les jours sur les routes, il y a 3500 personnes qui meurent. Tous les jours sur les routes il y a 30 fois plus de personnes qui meurent que dans l’attentat à Paris. Nous avions décidé d’une minute de silence, et évidemment on ne peut pas ignorer ce qui s’est passé à Paris. Donc nous marquerons un moment d’attention par rapport à ce qui est arrivé à Paris."

Bernie Ecclestone n’était pas d’accord avec la posture de la FIA de ne pas changer de plans.

"Je vais voir ce que nous pouvons faire avec Jean. Concernant ces attentats, il n’y a rien que nous puissions faire. Tout ce que nous ferons ne ramènera pas les gens qui sont partis. Nous vivons dans un monde tordu où des gens sont tordus et il est difficile de faire quoi que ce soit."

Un compromis a été trouvé : tous les pilotes porteront un brassard noir. Un drapeau français sera installé sur le camion qui sert à la parade des pilotes. Mais la minute de silence avant le Grand Prix restera consacrée à ceux qui ont perdu la vie sur les routes.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less