Formule 1

Officiel : Bahreïn renonce à sa course

Le pays prend les devants

Recherche

Par Olivier Ferret

10 juin 2011 - 05:56
Officiel : Bahreïn renonce à sa (...)

Dans le contexte actuel, plus personne ne voyait comment le Grand Prix de Bahreïn pouvait encore avoir lieu cette année. La FIA a bien réintégré la course au calendrier mais a oublié un détail de taille : il faut l’aval de toutes les équipes pour modifier le calendrier en cours de saison et la FOTA a clairement dit non.

La FIA en a pris bonne note hier et demandait à Ecclestone un calendrier révisé (lire notre article à ce sujet). Sous entendu sans Bahreïn. Le pays a alors préféré prendre les devants cette nuit et renoncer lui-même à sa course, avant même que la FIA l’officialise.

"Même si Bahreïn aurait été ravi d’avoir le Grand Prix le 30 octobre, en accord avec la décision du Conseil Mondial du Sport Automobile, il a été rendu clair que ce changement n’était pas réellement possible et nous respectons totalement cette décision," déclare le président du Circuit International de Bahreïn, Zayed R Alzayani.

"Bahreïn a toujours souhaite avoir un rôle positif dans le développement de la Formule 1, en amenant la F1 au Moyen Orient et en aidant les autres pays environnants à en faire de même. Nous n’avons absolument pas la volonté d’avoir une course qui prolongerait le calendrier et enlèverait le plaisir de la F1, autant pour les pilotes que les équipes ou les supporters. Nous voulons que notre rôle en Formule 1 continue d’être aussi positif et constructif qu’il l’a toujours été. Par conséquent, dans le meilleur intérêt du sport, nous ne voulons plus le retour de notre course cette saison," confirme-t-il.

Bahreïn se dit prêt à "accueillir les équipes, les pilotes et les fans dès l’année prochaine. Nous souhaitons aussi remercier en particulier la FIA, la FOM, la Fédération Automobile de Bahreïn et les équipes pour leur soutien et la compréhension dont ils nous ont fait part."

La FIA devra certainement procéder à un nouveau vote, par fax, pour réinstaurer le Grand Prix d’Inde à sa date originelle, le 30 octobre.

expand_less