Formule 1

Newey a été ennuyé par les diverses polémiques

Mais elles n’ont pas entamé sa motivation

Recherche

Par

24 novembre 2010 - 17:37
Newey a été ennuyé par les diverses (...)

Adrian Newey n’a pas été particulièrement impressionné par l’attitude des adversaires de l’équipe Red Bull, qui n’ont cessé de pointer du doigt la RB6 et de mettre en doute sa légalité.

Le team a été accusé, notamment, d’avoir recours à un système d’ajustement de la garde au sol et d’avoir un fond plat et un aileron avant flexible. Ces allégations ont toujours été démenties et la RB6 a toujours passé avec succès les contrôles de la FIA, même après le renforcement de certains tests.

« Ca n’a pas été une distraction, mais un désagrément. Je dois dire que je n’ai jamais connu une saison comme celle-ci, en termes de pointages du doigt. C’est dommage, mais le point le plus important est que ce que nous avons fait avec l’aileron avant a sans cesse été scruté par les médias et la FIA », a-t-il déclaré au site officiel de l’équipe Red Bull. «  La FIA doit y jeter un œil parce qu’elle doit prendre au sérieux ce genre de choses. Tout ce que nous avons fait était parfaitement légal. »

Le Britannique a également qualifié de ‘mythe’ l’idée reçue selon laquelle les Red Bull étaient capables de trouver trois dixièmes supplémentaires en Q3.

« Je ne suis pas sûr que nos performances en Q3 aient été particulièrement différentes de celles de Q1 et Q2 », a-t-il expliqué. « Il a pu arriver que nous ne fassions qu’un seul relais en pneus durs en Q1 et Q2, nos performances pouvaient alors paraître différentes quand nous passions les pneus tendres. »

Malgré tout ceci, et le titre de champion du monde constructeurs, Newey est toujours aussi motivé et prêt à concevoir une nouvelle monoplace tout aussi performante que la RB6.

« La motivation est toujours présente parce que j’apprécie mon travail. L’objectif, quand j’ai rejoint Red Bull, était d’amener l’équipe à un niveau où elle pourrait gagner des courses. Le rêve était de gagner le championnat des constructeurs. Avoir atteint cet objectif est très spécial, mais ça ne change pas mon quotidien. J’aime travailler pour Red Bull, c’est une bonne équipe pour laquelle travailler et nous avons une bonne ambiance. Je continuerai tant que je prendrai du plaisir », a-t-il confié.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less