Formule 1

Mercedes GP : Erreur humaine dans l’incident de Rosberg

Une roue volante qui aurait pu faire mal

Recherche

Par Franck D.

2 août 2010 - 12:05
Mercedes GP : Erreur humaine dans (...)

La Formule 1 n’est pas passée loin d’un drame hier lors des arrêts aux stands lorsque la roue de Nico Rosberg s’est détachée de sa Mercedes GP W01, mal serrée, et partie à près de 80 km/h dans les mécaniciens Williams, Renault et Force India. Si les membres de Renault et Force India ont su éviter la roue, par chance, un mécanicien Williams a été heurté, heureusement sans conséquence.

Une roue arrière de Formule 1 pèse 22 kilos environ et, lancée à 80 km/h, c’est un projectile potentiellement mortel. Mercedes GP a écopé d’une forte amende de 50.000 dollars pour cela et elle annonce qu’elle a analysé ce qui s’est passé : une erreur humaine en est bien la cause.

"La personne qui a resserré la nouvelle roue s’est rendue compte que l’écrou n’était plus dans le pistolet pneumatique, qu’il en était sorti lorsque le pneu usé a été retiré de la voiture. Le temps d’attraper un autre pistolet muni d’un écrou, le mécanicien qui lève la voiture à l’arrière a cru que mécanicien affecté à la roue arrière droite avait terminé et a reposé la voiture sur ses roues. Nico est reparti comme cela, sans écrou," explique Ross Brawn.

"Nous avons compris ce qui s’est passé en premier lieu et nous allons voir comment empêcher que cela se reproduise à l’avenir : quand le pistolet a desserré la roue, il n’était pas correctement engagé et l’écrou a volé au loin. Les pistolets sont si puissants que les écrous partent très vite dans ces cas-là et on ne les voit pas s’échapper à la vitesse de la lumière hors du pistolet," ajoute le Britannique.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less