Formule 1

Les moteurs actuels sont moins chers, rappelle Prost

Il payait les siens deux fois plus cher en 2001

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 janvier 2018 - 10:45

Le moteur Renault a été source de nombreuses critiques, du fait de sa fiabilité désastreuse. Les pilotes Red Bull ont abandonné à onze reprises sur problème mécanique, tandis que l’équipe Toro Rosso a failli ne pas disputer la dernière course de la saison.

"Je ne vais pas entrer dans les détails mais même si ça ne se voit pas bien, nous avons augmenté notre seuil de performance" déclare Alain Prost à Auto Plus. "Plus que ce que nous pouvions penser. Et en gagnant en performance, on découvre des problèmes, notamment de température. De plus, il y a eu des difficultés de sous-traitance, des erreurs de fabrication".

"Il y en a eu par exemple sur les arbres de MGU-H. Sur dix, il y en avait trois seulement qui étaient bons. Et tout cela survient en même temps, entre le Mexique et le Brésil, où la gestion des températures était déjà très difficile".

Le dernier point abordé par le consultant Renault est celui des moteurs de 2021, qui sont au centre du débat entre les motoristes. Ces derniers ne veulent pas de standardisation abusive des pièces mais sont ouverts à la réduction des coûts.

"Cyril Abîteboul a raison de dire qu’il faut voir ces changements sur un plan global, et j’irais encore plus loin. Simplifier les moteurs, faire qu’ils soient moins coûteux, supprimer le MGU-H, d’accord, mais il faut que ce soit moins coûteux. Et si l’on parle de restrictions budgétaires, il faut alors aller
voir les autres chapitres du règlement technique, celui de l’aérodynamique par exemple. Tout cela n’est pas très clair".

"Je rappellerai simplement une chose, je payais vingt-huit millions de dollars mes moteurs en 2001 et j’aurais dû payer trente et un millions de dollars
en 2002 si l’équipe avait survécu. Aujourd’hui, nous sommes dans les quinze à dix sept millions de dollars. Les motoristes ont donc concédé de très gros efforts, et de surcroît pour des moteurs largement plus complexes".

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less