Formule 1

La Sauber C32 ? Une C31 en mieux !

Et ce n’est pas peu dire

Recherche

Par D. Thys

2 février 2013 - 13:09
La Sauber C32 ? Une C31 en mieux (...)

La nouvelle Sauber C32 est assez différente de la précédente C31, du moins visuellement. Tout d’abord elle a perdu sa couleur blanche pour une robe anthracite particulièrement sobre, mais elle a aussi perdu la disgracieuse marche sur son nez et elle a des flancs plus effilés.

"La C31 était une voiture extrêmement compétitive, elle avait de nombreuses qualités," explique Matt Morris, le chef designer de l’équipe Sauber. "Avec la C32, notre objectif a été de renforcer ces qualités et d’éliminer les quelques faiblesses de la C31. Au cours de la saison dernière, nous avons passé beaucoup de temps et dépensé une grande quantité d’énergie afin de mieux comprendre notre voiture. Nous nous sommes par exemple concentrés en priorité sur l’efficacité aérodynamique de l’arrière de la voiture. Nos experts dans ce secteur ont fait du très bon travail et c’est sur cette base que nous avons développé la C32."

L’une des clés de cette saison 2013 sera la compréhension des nouveaux pneus fournis par Pirelli. "Nous avons eu l’occasion de tester cette nouvelle génération de pneus lors du dernier Grand Prix de la saison 2012 à Interlagos. La construction est différente, mais ces pneus ne sont pas fondamentalement différents. Il n’y a pas donc aucune nécessité de faire des développements particuliers dans ce secteur," affirme Morris.

"Nous nous sommes fixés des objectifs ambitieux avec la C32 et je suis persuadé que nous allons les atteindre. La C31 était une très bonne base et nous l’avons améliorée. Notre objectif est d’entamer cette saison 2013 avec une voiture qui est compétitive dès la première course, mais qui offre aussi un bon potentiel de développement ultérieur."

La C32 a des flancs beaucoup plus effilés et cela devrait faire la différence. "L’écoulement du flux d’air dans cette zone a une importance majeure sur ce qui se passe à l’arrière de la voiture. Les aérodynamiciens viennent avec de nouvelles idées, mais c’est une autre paire de manche de les mettre en application. De ce point de vue, le département du design et celui de la production ont fait un travail remarquable sur les flancs," précise Matt Morris.

La plus grande faiblesse de la C31 était qu’elle avait parfois du mal à bien utiliser ses pneus en qualification alors que cela se passait très bien en course. Sauber a bien sûr identifié ce souci et elle espère avoir trouvé une solution.

"Notre voiture usait peu ses pneus en course l’année passée, mais nous avions des problèmes en qualification pour tirer le meilleur d’eux. Nous avons minutieusement étudié ce problème et nous avons apporté les ajustements nécessaires," ajoute Matt Morris.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less