Formule 1

La Commission F1 dit non à la troisième voiture

Et pourrait durcir les règles de collaboration entre équipes

Recherche

Par Olivier Ferret

4 novembre 2011 - 07:54
La Commission F1 dit non à la troisième

La Commission F1 a ratifié hier le calendrier 2012 ainsi que le changement de noms de trois équipes. Elle a aussi finalement dit non à l’idée de la troisième voiture. Cette idée, portée par Ferrari et Bernie Ecclestone n’a trouvé que peu de membres favorables.

Le projet semble désormais mort et enterré mais de manière surprenante, Toro Rosso n’a pas voté comme sa sœur Red Bull : l’équipe italienne aimerait revenir à ce qui était possible avant la saison 2010, une collaboration technique si avancée que les voitures en étaient presque des copies conformes des Red Bull.

"La cause précise du changement de règlementation de 2010 est dure à déterminer. Aujourd’hui nous voyons de grandes entreprises travailler ensemble parce que, d’un point de vue économique, cela a du sens. Mais en Formule 1, une collaboration étroite entre les équipes n’est pas possible, ce qui est absolument la mauvaise voie," déclare Franz Tost.

Il n’est pas encore apparu clair à l’issue de la réunion de la Commission F1 d’hier si les règles de collaboration techniques actuelles autorisées par les Accords Concorde seront plus restrictives dans le futur.

En attendant, "nous devons opérer dans les limites existantes. Mais dans le moyen terme notre but est d’avoir le même motoriste (Renault) que Red Bull," révèle Tost.

Le contrat de Toro Rosso avec Ferrari expire à la fin 2012 mais pourrait être prolongé d’une année supplémentaire, en attendant le V6 turbo de 2014.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less