Formule 1

L’état de santé de Schumacher est protégé comme un secret d’état

Quitte à sortir le grand jeu et couper des relations

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 décembre 2017 - 10:05
L'état de santé de Schumacher est (...)

Cela fait quatre ans que Michael Schumacher a eu son accident de ski. Après plusieurs semaines de nouvelles régulières obtenues par des communiqués hospitaliers, c’est l’entourage de l’ancien pilote qui s’est chargé de distiller les nouvelles de son transfert au CHU de Lausanne, puis de son retour dans sa propriété de Gland, sur les bords du Lac Léman.

Depuis ce 9 septembre 2014, il n’y a eu que deux nouvelles très vagues sur son état de santé, disant qu’il faisait des progrès très lents, puis qu’il n’était toujours pas capable de se tenir debout seul, fin 2016.

Bien que la moindre information attire l’ensemble des médias mondiaux, le secret médical qui entoure l’Allemand est l’un des mieux gardés jamais vus. La propriété de 13 hectares que la famille possède en Suisse, surplombée par la demeure semblable à un château au style Forêt-Noire, est devenue un bunker à ciel ouvert impossible à pénétrer.

La seule information simple à récupérer est justement la construction, visible du ciel, d’un pavillon proche de la maison des invités, au sein de la propriété. Ce pavillon est très certainement le bâtiment médicalisé dans lequel Michael Schumacher se trouve et où il reçoit des soins estimés à 10 millions d’euros par an.

Hormis cette information, rien ne filtre des grilles et portails de ce grand terrain, devenu havre de paix de ses proches, dont la vie médiatique est désormais liée à celle de leur illustre père et mari.

En plus des caméras présentes dans toute la propriété et surveillées 24 heures sur 24, c’est un service d’ordre qui accueille les indiscrets et s’enquiert de la raison d’une quelconque présence aux abords du grand portail ou de la plage qui sont les deux accès à la demeure.

En plus de cette sécurité quasi militaire, appuyée par la police locale dont les consignes sont très claires, le clan Schumacher a soigneusement évité de communiquer toute information a des gens pourtant très proches.

Son ancien manager, Willi Weber, est interdit de visite et n’a aucune nouvelle de son ancien protégé : "On m’empêche de le voir, on passait nos vacances ensemble, j’ai beau envoyer des fleurs, des cartes, j’ai beaucoup pleuré, c’est plus que douloureux, rien n’y a fait, j’ai cessé de le faire".

Parmi les anciens proches du pilote dans le monde de la F1, il n’y a que Jean Todt qui ait le droit de lui rendre visite. Le président de la FIA et ancien directeur de Ferrari essaie de se rendre, selon ses dires, presque toutes les semaines à Gland.

Il y côtoie le professeur Saillant, ami de Schumacher et directeur de l’Institut du Cerveau et de la Moelle-épinière, que Schumacher et Todt ont cofondé.

Hormis ces figures, seuls les proches amis et la famille du septuple champion du monde sont autorisés à le visiter et à avoir des nouvelles précises et régulières. Malheureusement, cela est certainement le signe d’une faible évolution de son état de santé et il est peu probable, sauf changement rapide et majeur, que cela change dans les prochains mois.

En attendant, tous affirment que Michael Schumacher continue de se battre, comme il le fait depuis son triste accident sur les pistes de ski de Méribel, ce 29 décembre 2013.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less