Formule 1

L’accident de ce lundi en Indycar très improbable en F1

Grâce à un polymère très résistant

Recherche

Par

21 mai 2015 - 12:05
L’accident de ce lundi en Indycar (...)

Ce lundi, le pilote Indycar James Hinchcliffe a été victime d’un effroyable accident durant une séance d’essais sur le prestigieux tracé d’Indianapolis.

Une suspension arrière de sa voiture a cassé et transpercé sa voiture. Hinchcliffe a alors été blessé à la cuisse et au bassin. Malgré une artère importante touchée, l’état de santé du Canadien est rassurant.

Le délégué technique de la FIA Joe Bauer a cependant voulu rassurer les observateurs en affirmant qu’en F1, ce genre d’incident était hautement improbable.

Les suspensions des F1 sont en effet conçues en fibre de carbone, et non en acier comme c’est le cas en Indycar.

De plus, les monoplaces de F1 sont renforcées par du Zylon, un polymère très solide qui empêche toute pénétration extérieure.

"Nous avons du Zylon sur l’ensemble du cockpit, ce qui empêche tout élément extérieur de pénétrer la voiture," explique Bauer. Notons que le casque des pilotes est également renforcé par ce polymère.

Et si le Zylon est également utilisé en Indycar, il ne recouvre pas tout le châssis comme en F1. La suspension arrière de Hinchcliffe a donc probablement transpercé une partie de la voiture qui n’en contenait pas.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less