Gachot a ouvert les portes de la F1 à Schumacher

A l’insu de son plein gré...

Recherche

Par D. Thys

28 août 2011 - 10:15
Gachot a ouvert les portes de la F1 (...)

C’est lorsque le ciel est tombé sur la tête du franco-belge Bertrand Gachot, quelques jours avant le Grand Prix de Belgique 1991, que les portes de la F1 se sont ouvertes en grand pour Michael Schumacher.

Bertrand Gachot était en effet pilote titulaire chez Jordan lorsqu’il fut mis en prison à Londres pour une agression sur un chauffeur de taxi à l’aide d’un spray anti-agression, ce qui était considéré en Grande-Bretagne comme une arme.

"Cette histoire avec le chauffeur de taxi était arrivée en décembre 1990 et ce n’est que huit mois plus tard que je suis passé au tribunal. Mes avocats me disaient que ce n’était rien d’important, juste une petite chose," raconte Gachot.

Pour cette "petite chose", Bertrand Gachot a été condamné à deux ans de prison ferme. "Huit mois plus tard, j’étais considéré comme un danger pour la population. J’ai été condamné à deux ans de prison et j’ai dû faire deux mois. Ce spray étant considéré comme une arme là-bas, on m’avait mis dans la même cellule qu’un meurtrier," poursuit Gachot.

Après la perte de Gachot, Eddie Jordan s’est mis à la recherche d’un pilote et il s’est laissé tenter par le chèque de 160.000 dollars que lui offrait Peter Sauber pour prendre un certain Michael Schumacher.

"Je n’en veux pas à Michael Schumacher qui est un gars génial et un grand pilote. Mon malheur a fait son bonheur. Sa carrière aurait probablement été très différente si je n’avais pas pris la direction de la prison," ajoute le pilote franco-belge.

Michael Schumacher a donc participé au Grand Prix de Belgique au volant de la Jordan, mais malheureusement pour lui, il n’a fait que quelques centaines de mètres en course.

C’est toutefois sa septième place sur la grille de départ qui a attiré l’attention de Flavio Briatore qui s’est empressé de lui proposer un contrat. C’est donc au volant d’une Benetton que Michael Schumacher participa au Grand Prix suivant à Monza. La suite, on la connaît tous...

Bertrand Gachot est aujourd’hui le patron de la société Hype qui commercialise des boissons énergisantes.

Info Formule 1

Photos

Vidéos