Formule 1

Frank Williams fier du redressement de son équipe

La FW34, l’arme du renouveau

Recherche

Par Olivier Ferret

29 avril 2012 - 11:22
Frank Williams fier du redressement (...)

Même si le dernier Grand Prix de Bahreïn n’a pas confirmé les espoirs de très bonne saison pour Williams, Sir Frank a confié à F1 Racing qu’il était très fier du travail accompli par ses hommes, pour passer d’une FW33 médiocre à une FW34 performante.

"L’équipe a fait un super travail en préparant la FW34 pour la première course. C’est une toute nouvelle voiture : très peu de choses ont été conservées de la FW33. Chacun est allé de l’avant à Grove et ailleurs, et je remercie tout le monde pour ces efforts," déclare le Britannique. "Je suis très fier de ce qu’a fait l’équipe, considérant la difficile saison 2011."

Bruno Senna, la nouvelle recrue pour 2012, semble donner satisfaction. "Jusqu’à maintenant, il fait du bon boulot et je ne dis pas cela juste pour me faire plaisir ou faire plaisir à quelqu’un d’autre. Il a une grande confiance en lui, il est clairement rapide et remarquablement calme. Garder la tête froide dans les moments difficiles est la seconde qualité d’une pilote, après une grande vitesse naturelle."

Le Brésilien doit toutefois céder sa place de temps en temps à un Finlandais, Valtteri Bottas, lors des essais libres. Frank admet qu’il aime bien les pilotes de ce pays. "Kimi Raikkonen a été le plus rapide le premier et le dernier jours des essais. Indépendamment des charges en carburant, ceci suggère qu’il est aussi bon que par le passé. C’est bien de le voir de retour. J’aime les pilotes finlandais et nous en avons un dans nos rangs. Leur contrôle de la voiture est stupéfiant ; je suppose que cela vient du temps qu’ils passent à essayer de maintenir leur voiture sur la route quand ils rentrent à la maison !"

Williams a aussi un petit mot pour Ferrari, qui semble vivre cette année ce que son équipe a vécu l’an passé. "Je n’arrive pas à croire que Ferrari souffre à ce point. Les règlements ont changé et ne sont pas très exigeants en termes d’aérodynamique, mais en F1 tout doit être parfait. Ils se sont déjà retrouvés en milieu de grille, comme avant l’ère Schumacher, et la terre n’a pas cessé de tourner. Ils ont plus de moyens que quiconque et je serais surpris qu’ils mettent beaucoup de temps à revenir."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less