Formule 1

Cure de jouvence à l’usine moteur de Renault F1 à Viry

Une réorganisation fondamentale de la structure technique

Recherche

Par Olivier Ferret

22 février 2017 - 14:48
Cure de jouvence à l’usine moteur de (...)

Si, comme nous vous le rapportions, la revitalisation du site d’Enstone est d’une plus grande ampleur, le calme était loin de régner à Viry-Châtillon depuis la naissance de Renault Sport Racing.

Initialement base de Renault-Gordini depuis 1969, Viry est de tous les engagements en F1 de Renault. L’usine s’est d’abord occupée de l’intégralité de la monoplace avant de se concentrer sur le moteur, et plus récemment sur l’ensemble du groupe propulseur avec le moteur à combustion interne (ICE) et les systèmes connexes de récupération et de déploiement d’énergie.

Bien que la plupart des changements aient été liés à l’organisation et aux perfectionnements de méthodologie, des investissements considérables ont aussi été effectués sur les équipements.

Parmi les investissements les plus marquants de l’année écoulée, citons la mise à jour du système de gestion des bancs afin de procéder à un meilleur programme d’essais, plus efficace et plus fiable.

La puissance de calcul a également été augmentée avec un nouveau cluster CFD, dont la capacité de simulation est 140 % supérieure. Le nouveau scanner 3D, qui devrait être opérationnel avant le début de saison, accroîtra significativement nos capacités le volume de contrôle de qualité non destructif. En parallèle, un nouveau microscope à balayage électronique a très sensiblement renforcé nos capacités d’analyse incidentologique.fait progresser les facultés de dépannage.

En outre, un troisième banc d’essais monocylindre une unité de test monocylindre supplémentaire ouvre de nouvelles aptitudes à développer des nouveaux concepts de combustion alors que les bancs moteurs sont dorénavant refroidis plus efficacement à l’aide de nouvelles tours réfrigérantes de refroidissement.

À côté des projets achevés ou en cours, Viry ne sera pas en reste ces deux prochaines années avec d’autres améliorations portées aux installations, machines et bancs moteurs.

Concernant le personnel, des augmentations stratégiques d’effectif ont eu lieu. Fin 2016, le nombre total d’employés était de 240 à Viry et une augmentation de 13 % est prévue pour 2017. Les recrutements se concentreront sur les départements turbo et système de contrôles moteur-générateur de Viry.

« À Viry, nous avons assisté à une réorganisation fondamentale de la structure technique dans le but de mieux remodeler l’opération pour qu’elle réponde aux futurs défis du développement des groupes propulseurs », explique Bob Bell, Directeur de la Technologie F1. « Ces changements nous permettent non seulement de fournir des groupes propulseurs toujours plus performants pour Enstone et nos équipes partenaires, mais aussi de travailler de plus en plus efficacement sur nos propres châssis pour atteindre nos objectifs au cours des prochaines saisons. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less