Formule 1

Alonso n’a fait aucun cadeau à Vettel

Sebastian n’a plus vraiment besoin qu’on lui en fasse...

Recherche

Par D. Thys

11 septembre 2011 - 16:58
Alonso n'a fait aucun cadeau à (...)

C’est Fernando Alonso qui a pris la tête de la course dans le premier virage après avoir mis deux roues dans l’herbe de la ligne droite pour prendre l’avantage sur Lewis Hamilton. Un peu plus tard, c’est Fernando Alonso qui a forcé Vettel à mettre deux roues dans l’herbe dans Curva Grande lorsque ce dernier a attaqué sa Ferrari avec succès...

"Nous n’avions rien à perdre dans notre bataille avec Vettel," déclare Alonso qui a finalement terminé cette course à la troisième place. "Il mène le championnat avec une avance de 100 points et lorsque nous devons défendre une position, nous devons donc être un peu plus durs avec lui."

"Nous avons pris de bons départs lors des dernières courses, mais lorsqu’on démarre de la 5e ou 6e place, il n’y a pas assez de place pour prendre l’avantage. Ici à Monza, nous savions que si la voiture affichait la même forme au départ, nous avions assez d’espace avant le premier virage pour dépasser quelques concurrents," poursuit l’Espagnol.

En tête de la course, Fernando Alonso n’a jamais envisagé qu’il pourrait y rester jusqu’à l’arrivée. Il a dû céder face à Vettel et ensuite face à Button et en fin de course il a même failli perdre sa troisième place au profit de Lewis Hamilton qui était revenu très près de lui.

"C’était très serré. S’il y avait eu un ou deux tours de plus, nous perdions le podium. Nous avons eu de la chance que Michael retienne Lewis derrière lui pendant aussi longtemps. Lewis a en effet perdu 20 ou 30 secondes en début de course et nous avons ensuite géré cette avance," conclut Alonso.

expand_less