Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Spa : Rosberg verrouille la pole, Verstappen en dauphin

Une pole annoncée

F1


Miniboutik



Pour la rentrée des classes, plusieurs pilotes – et pas des moindres – avaient été punis, que cela soit de leur faute ou non, par la direction de course. Lewis Hamilton, le champion du monde, a écopé de 55 places de pénalité (tout de même !) après de multiples changements d’éléments moteurs. L’Anglais est assuré de partir, sinon de Bruxelles, du moins de la dernière place. Fernando Alonso n’est pas en reste, mais n’a reçu « que » 35 places de pénalité et partira avant-dernier. Ces deux pilotes ne devraient pas user trop leurs pneumatiques – surtout qu’ils sont particulièrement rationnés en ce week-end très chaud à Spa – et ne pas jouer la Q3.

Quant à Esteban Gutierrez, coupable d’avoir dangereusement ralenti à l’Eau Rouge, et dénoncé par son camarade Pascal Wehrlein, il a reçu une pénalité de cinq places. Enfin, pour changement de moteur, Marcus Ericsson partira de 10 places plus loin.

La grille est donc plus ouverte que de coutume et même si Nico Rosberg semble avoir un boulevard devant lui, les Red Bull comme les Ferrari – sans oublier les Force India – apparaissent compétitives sur tour rapide.

Q1 - 18 minutes

Au début de la séance, les Français Esteban Ocon et Romain Grosjean ouvrent parmi les premiers le bal. La Haas n’a pas attendu pour chausser des supertendres, à la dégradation particulièrement prononcée, sur les pneus arrière sur la monoplace américaine. Il fait de surcroît plus chaud que ce matin et certains supertendres ne pourraient pas même tenir la durée complète d’un tour. Romain Grosjean établit le premier temps chrono de la séance, mais il est battu de trois dixièmes par son coéquipier, Esteban Gutierrez. Marcus Ericsson est à un dixième des belles américaines, mais Felipe Nasr réussit à s’intercaler entre elles. Les évolutions Sauber (nouveau fond plat, nouvel aileron arrière) vont-elles porter leur fruit ?

Cependant c’est une Manor qui tient la dragée haute en milieu de plateau, pour le début de séance. Déjà 11e en EL2, Pascal Wehrlein est plus rapide que les Haas et les Sauber. Esteban Ocon, malgré un record dans le premier secteur, échoue à 1,8 seconde de son coéquipier. Il a sans doute trop chauffé sa gomme en début de tour…

Pendant que Nico Rosberg prend sans surprise les commandes de la séance, en pneus tendres, Lewis Hamilton, sur son premier tour apparaît nettement au ralenti. L’Anglais sait qu’il n’a rien à espérer de cette séance et devrait se contenter de rentrer dans les 107 %. Les Ferrari se montrent ensuite aux avant-postes, mais avec seulement deux dixièmes d’avance sur Nico Rosberg malgré des pneus supertendres.

Les pilotes doivent en outre faire attention à ne pas dépasser les limites de la piste à la sortie du Raidillon. Kevin Magnussen voit son temps annulé pour cette raison. Etant donné que le tour à Spa prend presque deux minutes, il faut redoubler de vigilance…

Déjà pénalisé de 35 places, et retenu au garage dans les premières minutes de la séance, Fernando Alonso voit ses souffrances s’arrêter dès sa première montée du Raidillon. Sa McLaren est à l’arrêt… Les soucis de fiabilité demeurent chez Honda.

A trois minutes de la fin, Lewis Hamilton, dans les 107 %, est au garage et ne devrait pas améliorer son dernier temps, suffisant pour sa situation. Esteban Ocon, Marcus Ericsson, les Toro Rosso et les Renault sont aussi en danger.

En toute fin de séance, la piste s’est un peu refroidie, ce qui permet d’attaquer plus en supertendres. Pascal Wehrlein en profite pour signer un impressionnant 9e temps. Esteban Ocon est malheureusement 18e et se retrouve éliminé, mais il n’échoue qu’à une demi-seconde de son coéquipier.

Les écarts étaient très serrés. Les Renault sauvent leur peau, mais pas les Sauber, ni Daniil Kvyat, 19e, encore une fois en grande difficulté. C’est un nouveau coup dur pour lui. En toute fin de séance, Felipe Massa a sorti un excellent tour pour se hisser en tête, symboliquement.

Eliminés en Q1 : Nasr, Ocon, Kvyat, Ericsson, Hamilton, Alonso

Q2 - 15 minutes

En début de Q2, par crainte d’utiliser les supertendres en début de Grand Prix, Nico Rosberg comme les Ferrari chaussent les tendres. Sera-ce suffisant pour rentrer en Q3 pour tout le monde ? Sans doute pour Nico Rosberg, qui impressionne Niki Lauda en passant de justesse sous la seconde 47.

Les Force India sont en revanche en supertendres pour assurer leur place en Q3, quitte à rentrer tôt aux stands le dimanche. Nico Hulkenberg et Sergio Perez ne sont qu’à trois et quatre dixièmes de Rosberg et devant les Ferrari – en pneus tendres néanmoins. Les Red Bull ont fait des choix différents : Max Verstappen sort en supertendres, et Ricciardo en tendres. Le Néerlandais se met à l’abri, mais pas l’Australien…

Les Williams sont obligées de passer des supertendres pour espérer passer en Q3. Instable en virage, Valtteri Bottas manque le point de corde à l’arrêt de Bus et finit derrière les Ferrari et son coéquipier Felipe Massa. Sebastian Vettel reprend toutefois la piste en supertendres pour se mettre à l’abri. Daniel Ricciardo, pourtant 9e à deux minutes de la fin de la séance, prend lui le pari de rester au garage. Risqué, mais payant ?

Jenson Button réussit in extremis à rester dans le top 10, à deux centièmes de Ricciardo. Grosjean et Gutierrez sont 11e et 13e (mais le Mexicain sera pénalisé de cinq places). Carlos Sainz se classe 15e, et Pascal Wehrlein se contente de la 16e place. Daniel Ricciardo a eu chaud, tandis que Sebastian Vettel a été prévenu en cours de tour que son temps en tendres serait suffisant.

Eliminés en Q2 : Grosjean, Magnussen, Gutierrez, Palmer, Sainz, Wehrlein

Q3 - 12 minutes

Sergio Perez est le premier à signer un temps, en supertendres bien entendu. Les deux Force India dépassent d’emblée Valtteri Bottas, et même Daniel Ricciardo. Cependant Sebastian Vettel puis Max Verstappen les battent dans la foulée. Nico Rosberg signe le meilleur temps à la conclusion de son tour, mais avec seulement 1,5 dixième d’avance sur Verstappen. La course à la pole est ouverte ! Le Néerlandais devance son coéquipier d’une seconde.

Kimi Raikkonen manque sa première tentative en sortant trop large dans le deuxième secteur, et n’aura donc qu’une seule tentative. Jenson Button comme Felipe Massa n’ont pas non plus signé de temps. Le Brésilien bloque ses pneus à la Source, sans grande conséquence. Malheureusement, les deux Williams sont un peu gênées aux Combes par Jenson Button.

C’est l’heure des deuxièmes tentatives. La pole se joue ici. Daniel Ricciardo échoue derrière son coéquipier, qui n’améliore pas sa première marque, à l’image de Valtteri Bottas ou de Nico Hulkenberg.

Les Ferrari peuvent-elles aller chercher la première ligne ? Kimi Raikkonen, le maître de Spa, vient mourir à quelques centièmes de Max Versappen ! Sebastian Vettel prend la 4e place et verrouille la deuxième ligne pour la Scuderia. Mais les deux gagnants du jour se nomment Nico Rosberg, poleman, et Max Verstappen, 2e, facilement devant son coéquipier, pourtant vainqueur ici il y a deux ans. Devant son public, le jeune prodige a signé la meilleure qualification de sa carrière.

Pos.PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3
01 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:48.019 1:46.999 1:46.744
02 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:48.407 1:47.163 1:46.893
03 Kimi Raikkonen Ferrari 1:47.912 1:47.664 1:46.910
04 Sebastian Vettel Ferrari 1:47.802 1:47.944 1:47.108
05 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:48.407 1:48.027 1:47.216
06 Sergio Perez Force India Mercedes 1:48.106 1:47.485 1:47.407
07 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:48.080 1:47.317 1:47.543
08 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:48.655 1:47.918 1:47.612
09 Jenson Button McLaren Honda 1:48.700 1:48.051 1:48.114
10 Felipe Massa Williams Mercedes 1:47.738 1:47.667 1:48.263
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:48.751 1:48.316
12 Kevin Magnussen Renault F1 1:48.800 1:48.485
13 Esteban Gutierrez Haas Ferrari 1:48.748 148.598
14 Jolyon Palmer Renault F1 1:48.901 1.48.888
15 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 1:48.876 1:49.038
16 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 1:48.554 1:49.320
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
17 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:48.949
18 Esteban Ocon Manor Mercedes 1:49.050
19 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 1:49.058
20 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:49.071
21 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:50.033
22 Fernando Alonso McLaren Honda - :—.---

27 août 2016 - 15h05, par Alexandre Combralier 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Timo Glock ne tarit pas d’éloges à l’égard de Mick Schumacher
Info suivante : Hamilton s’attend à une remontée bien plus compliquée que prévu


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC