Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Pirelli : Rosberg a affolé les chronos à Interlagos

Proche du record absolu

F1


Miniboutik



En 41 ans de Formule 1 à Interlagos, jamais personne n’était allé aussi vite sur un tour de qualification que Nico Rosberg aujourd’hui. Avec ses P Zero jaunes “soft” il a signé un incroyable 1m10.023s, battant ainsi la pole position record de 1m10.646s signée par Rubens Barrichello en 2004. Il a même réussi à approcher son meilleur chrono absolu, signé par ce même Barrichello cette même année en 1m09.822s. Mercedes égale ainsi le record de 18 pole positions en une même saison qui était jusque là détenu par Red Bull.

Avec un bon niveau de grip et une évolution constante des conditions de piste sur l’asphalte tout neuf de Sao Paulo, les temps au tour sont tombés très rapidement, la pole position 2013 étant effacée dès la Q1. Tous les pilotes sont partis en « soft » pour tenter de passer en Q2, avec les pilotes Williams qui attendaient les tout derniers instants pour passer de medium » en « soft ». Comme hier, la différence entre les deux qualités de gomme s’est établie entre 0,8 et 1 seconde, selon les F1.

Et contrairement à la prévision météo qui indiquait de la pluie pour la qualification et un orage de nuit, celle-ci n’est finalement jamais arrivée à Interlagos et la séance s’est déroulée avec 27°C dans l’air et 39°C sur la piste. La pluie ? Tout porte à croire qu’elle sera là demain pour la course et que cela compliquera pas mal les définitions de stratégies. N’oubliez pas que, historiquement, les probabilités d’interventions du Safety Car sont supérieures à 60%.

Normalement, la plupart des F1 devrait s’élancer sur une stratégie à trois arrêts. Mais sur une piste assez courte de 4,309 kilomètres, le trafic jouera sans doute un rôle important dans le résultat final. Il pourrait même influer sur ces choix stratégiques. D’ailleurs, dès aujourd’hui, Daniil Kvyat avait décidé de ne pas rouler du tout en Q2 pour préserver un set neuf pour la course, même si cela le contraindra à s’élancer depuis le fond de grille. Parmi les favoris, les deux Ferrari ont évité cette pénalité en ne réalisant qu’un seul tour en Q3, afin de préserver un train neuf chacun pour la course. Et, finalement, comme aux Etats-Unis, seulement quatre monoplaces furent éliminées en Q1 et autant en Q2.

Quant au résultat final, Nico Rosberg a donc dominé toutes les séances depuis son arrivée au Brésil, sans oublier la troisième séance libre de ce matin, réalisée en utilisant les « medium ».

Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport : “La température plus clémente aujourd’hui convenait mieux à nos pneumatiques. La bagarre des qualifications avec la menace de la pluie fut des plus disputées. Et cette menace s’intensifiera demain au moment de la course. Quoi qu’il en soit, si cela demeure sec, tous partiront sur une stratégie à trois arrêts, même si l’on imagine bien que certains tenteront le pari de deux arrêts. Ne serait-ce que pour éviter de se retrouver englué dans le trafic à leur retour en piste. Avec un écart de trois centièmes de seconde et des records vieux de dix ans qui volent en éclat, on se rend aujourd’hui compte à quel point les monoplaces et les pneus ont progressé en dix ans. »

Les prévisions de Pirelli quant aux stratégies possibles :

En théorie, la stratégie sur cette piste qui est aussi la deuxième plus courte après Monaco, sera de trois arrêts. Ce qui signifie qu’à l’exception des tout premiers, tous prendront des risques avec le trafic, lors de chacun de ces trois stops. L’idéal ? Un premier relais court puis un passage de soft en medium, puis un deuxième en medium autour du 21e tour et un dernier changement pour des medium autour du 46e tour jusqu’à la fin. Ceux qui tenteront le pari de partir en medium pourront faire un deuxième relais en medium à partir du 29e tour puis un dernier en soft pour tenter de gagner du terrain à la fin de la course, après le 58e tour. Mais, l’un dans l’autre, il est probable que la plupart des teams tentera de partir avec une stratégie à deux arrêts en tête tout en gardant la flexibilité leur permettant de passer sur trois arrêts en cas de besoin. Reste que tout cela pourra se trouver bouleversé par la pluie, qui, elle, est très probable.


8 novembre 2014 - 21h38, par Olivier Ferret 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Raikkonen a retrouvé du plaisir au volant de la F14 T
Info suivante : Toujours pas d’accord sur le dégel du développement des V6


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

WRC
WRC

F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1