Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Esteban Ocon : Ravi de participer au retour de Renault en F1

Troisième pilote et pilote de réserve

F1


Miniboutik



En 2016, le prometteur pilote français Esteban Ocon retrouve Enstone comme troisième pilote et pilote de réserve du Renault Sport Formula One Team.

Ancien membre du programme Lotus F1 Team Junior, Esteban sort d’une année 2015 mémorable avec son titre en GP3 Series acquis au terme d’un long duel face à Luca Ghiotto. Ses quatorze podiums et sa série de neuf deuxièmes places consécutives ont démontré son incroyable régularité sur la route du sacre.

En 2014, Esteban vient à bout de Max Verstappen pour remporter le Championnat FIA de F3 européenne. Sa campagne s’achève par des séances d’essais avec le Lotus F1 Team. Il confirme ses prédispositions lors de nouveaux roulage avec Force India. Auparavant, Esteban avait joué des coudes avec Pierre Gasly et Oliver Rowland en Eurocup Formula Renault 2.0. Esteban rejoint Renault Sport tout en restant membre du programme junior de Mercedes-Benz.

Quelle est votre réaction suite à votre officialisation comme troisième pilote du Renault Sport Formula One Team ?

Je suis absolument ravi de participer au retour de Renault en F1 en tant qu’équipe à part entière. Fin 2015, j’ai rejoint le programme junior de Mercedes-Benz sur le long terme et je suis fier d’être désormais sélectionné pour aider le Renault Sport Formula One Team cette année. Je ne suis pas seulement un pilote français dans une équipe française, je peux bâtir sur mes liens construits avec Enstone ces dernières années.

Quels sont ces liens avec Enstone ?

Une partie de mon cœur est attaché à ce bout de campagne anglaise. J’y ai grandi et j’ai visité l’usine pour la première fois alors que je n’étais qu’un pilote de kart âgé de treize ans. J’en ai eu le souffle coupé : le personnel, la technologie, tout était incroyable. J’ai fait partie de la famille Enstone en formules de promotion jusqu’à fin 2014. La même année, j’ai vécu mon premier week-end en F1 avec l’équipe à Abu Dhabi. Je connais de nombreuses personnes au sein de l’équipe et j’ai énormément appris à leurs côtés. Je suis encore jeune, mais notre histoire commune est déjà longue.

Comment abordez-vous la saison à venir ?

Je veux être une éponge : apprendre autant que possible et retenir ces informations. Il faut que je sois prêt à prendre place dans la voiture à tout moment. Mon objectif est d’aider l’écurie dans tous les domaines où je le peux. Je dispose d’une incroyable opportunité et je dois être prêt à franchir la prochaine étape !

En dehors de votre rôle au sein du Renault Sport Formula One Team, que ferez-vous ?

Depuis plus d’un an, ma carrière est gérée par Mercedes. Je suis devenu l’un de leurs pilotes juniors dans la foulée de mon titre en GP3 Series. En plus de mon rôle de troisième pilote pour le Renault Sport Formula One Team, je reste lié à la famille Mercedes qui m’offre cette opportunité avec Renault. Nous avons des pistes pour un programme de courses cette année, mais rien n’est encore décidé. C’est un immense privilège d’être guidé et soutenu par Toto (Wolff) et Mercedes – tout en ayant l’honneur de représenter une marque telle que Renault en F1.

Dates clés

2014 – 2015 : GP3 Series

La première saison d’Esteban en GP3 Series lui permet de remporter le titre au terme d’une longue lutte l’opposant à Luca Ghiotto. S’il ne signe qu’une victoire – deux autres étant annulées pour des motifs techniques – Esteban fait preuve d’une régularité incroyable en montant à quatorze reprises sur le podium. Membre du programme de développement Mercedes F1, Esteban effectue également des essais avec Force India F1 Team.

2014 : Championnat FIA de Formule 3 Europe

En 2014, Max Verstappen était le seul pilote capable de défier Esteban. Après le Grand Prix de Macau 2013, Esteban obtient un volant avec Prema Powerteam, l’équipe de pointe de la catégorie. Dès le premier meeting, Esteban se place en tête d’un championnat qu’il remporte une manche avant son terme. Son bilan se constitue de neuf victoires et de vingt-et-un podiums, lui ouvrant la porte à un essai avec le Lotus F1 Team à Abu Dhabi ainsi qu’une première participation à la Race of Champions.

2012 – 2013 : Formula Renault 2.0

Esteban fait ses débuts en monoplace lors de la saison 2012. Aligné en Eurocup Formula Renault 2.0 par Koiranen Motorsport, il entre à quatre reprises dans les points, avec un podium sur le Circuit Paul Ricard pour meilleur résultat. Esteban cumule avec une campagne partielle en Formula Renault 2.0 ALPS où il s’offre deux podiums au Red Bull Ring. En 2013, il rejoint l’équipe ART Junior Team et signe sa première victoire au Castellet. Il termine troisième du classement général.


3 février 2016 - 14h37, par Olivier Ferret 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Magnussen : J’espère prouver beaucoup de choses chez Renault F1
Info suivante : Jolyon Palmer : Je suis concentré sur le travail qui s’annonce


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC