Motorsport

Cinq questions à Petter Solberg

A la veille du départ du Monte

Recherche

Par

19 janvier 2011 - 09:40
Cinq questions à Petter Solberg

Son expérience du championnat du monde en fait l’un des pilotes les plus attendus sur le rallye de Monte-Carlo 2011, et Petter Solberg est prêt à faire de son mieux pour ne décevoir personne.

Voici ce qu’il avait à dire en conférence de presse, mardi après-midi, à la veille du départ de l’épreuve.

Quelles sont tes premières impressions sur l’IRC et tes adversaires ?

« C’est différent, bien sûr, mais ça reste du rallye. Il n’est question que d’action et d’attaque. Ce sera une grosse bagarre et un rallye difficile. L’ambiance est bonne, les gens sont heureux, maintenant nous devons travailler dur pour monter sur la rampe d’arrivée. »

Tu fais figure de favori sur ce rallye, es-tu d’accord avec ça ou penses-tu ne pas avoir assez d’expérience de la Peugeot 207 S2000 pour te battre pour la victoire ?

« Je vais me battre. Peu importe que je conduise une deux ou quatre roues motrices, j’aime piloter. Je suis monté dans la Peugeot et elle fonctionne très bien. Je peux attaquer correctement, et j’aime attaquer. Je pense que je vais bien m’amuser. »

Comment se sont passés les essais ?

« J’ai fait quatre jours d’essais. Les trois premiers se sont passés sous la pluie, dans la boue et le brouillard. Le dernier jour, j’ai roulé sur la glace et un peu sur la neige. Tout s’est bien passé. Nous avons fait un petit shakedown hier et la voiture était parfaite, avec un bon feeling avec les pneus. »

Ton frère Henning est également présent et roule pour ton équipe. Quel client est-il et à quel point allez-vous vous aider ?

« Si vous pensez à l’argent que pourrait m’apporter mon frère, oubliez. J’ai les gars et le camion et je veux aider mon frère. Henning aime piloter autant que moi. Les gars vont s’occuper de lui, nous l’avons sous contrôle et contrôlons ses choix de pneus, tout devrait aller… »

Ta participation à ce rallye va-t-elle te servir pour le championnat du monde ?

« Absolument. L’expérience que je vais engranger avec la S2000, notamment au-niveau des changements de vitesses, va m’aider. Nous avons une voiture un peu plus petite, ici, et il faut attaquer différemment. Bien sûr, ce sera très bien, le feeling avec les pneus est totalement différent. Ce sera un beau rallye, j’ai hâte de piloter et de m’amuser. »

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less