Vettel accroché par Gasly : ‘comme s’il avait mis une cible sur moi !’

Stroll finit 13e avec une stratégie décalée

Recherche

Par Alexandre C.

10 juillet 2022 - 18:37
Vettel accroché par Gasly : ‘comme (...)

Aujourd’hui en Autriche, Lance Stroll a misé sur une stratégie décalée pour tenter de jouer les points. Le Canadien a pu naviguer dans le top 5 un moment, mais c’était de manière bien artificielle.

Il conclut la course en 13e place après avoir résisté tout le long à des F1 aux différentes stratégies. Au moins avait-il un peu le sourire ce soir ?

« Mon départ était correct, et j’ai pu garder ma position et me battre avec les McLaren dès le début. J’ai aussi eu quelques bons moments de combat roue dans roue avec des voitures aux stratégies différentes, ce qui était amusant. Cependant, il était difficile de garder les voitures plus rapides derrière. Il aurait été agréable de repartir avec un point ou deux après une forte reprise hier, mais nous devons continuer à pousser et nous allons essayer de revenir dans les points en France. »

Sebastian Vettel a vu lui sa course ruinée par un accrochage avec Pierre Gasly : le Français, qui a sous-viré, a été jugé responsable et a écopé d’une pénalité de cinq secondes. Pas de quoi sauver la course de Sebastian Vettel, parti en tête-à-queue.

« C’est décevant d’être poussé dans le gravier à nouveau [après le contact avec Alex Albon hier]. Cette fois, c’était Gasly et j’ai presque l’impression qu’il y a une cible sur ma voiture ! J’avais fait un bon dépassement à l’extérieur et j’étais devant en laissant beaucoup d’espace. Je pense qu’il était juste un peu trop enthousiaste, il m’a percuté et je suis parti dans les graviers. La voiture n’était pas dans sa meilleure forme après cela et ma course était pratiquement terminée. »

« Avant cela, c’était une course délicate car j’ai été touché par des débris au premier tour, ce qui a pu endommager la voiture. Nous n’étions pas très compétitifs sur les pneus durs au départ, mais le medium était meilleur pour nous et nous nous frayions un chemin dans le peloton jusqu’au contact avec Pierre. Nous avons eu un week-end assez malchanceux, alors tournons la page et concentrons-nous sur la prochaine course en France. »

Mike Krack, le directeur d’écurie, veut aussi retenir la bonne fiabilité d’Aston Martin F1 qui pourrait lui permettre de glaner quelques unités à une prochaine occasion.

« Avec Lance partant en 12ème position, nous pensions qu’il y avait une chance raisonnable de marquer des points cet après-midi. Il a bien piloté aujourd’hui, malgré le fait que notre voiture ait un peu de mal en performance. Il a grimpé jusqu’à la cinquième place pendant la première phase de la course, a géré son premier jeu de pneus pendant 30 tours, et a apprécié une bataille animée avec [George] Russell et [Mick] Schumacher. »

« Sebastian a été malchanceux. Il remontait dans le peloton et venait juste de réaliser un dépassement bien senti lorsqu’il s’est retrouvé dans le gravier du virage quatre - ce qui a justement valu à Gasly une pénalité de cinq secondes. A partir de là, il n’y avait plus grand chose à faire. »

« Une fois de plus, nous avons ramené deux voitures à la maison de manière fiable - ce qui est un grand témoignage du travail acharné des mécaniciens - et nous allons essayer de marquer des points en France et en Hongrie avant la pause estivale. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos