Formule 1

Qui sont les favoris pour le Grand Prix de l’Eifel 2020 ?

Passage en revue des forces en présence

Recherche

Par Olivier Ferret

6 octobre 2020 - 22:40
Qui sont les favoris pour le Grand (...)

La Formule 1 revient ce dimanche 11 octobre au Nürburgring. Doté d’un circuit spécifique, la piste allemande devrait accueillir son premier Grand Prix depuis 2013. Dans cette course qui s’annonce passionnante, quels sont les principaux favoris pour remporter le Grand Prix de l’Eifel 2020 ?

Mercedes, Red Bull : Favoris pour la pole position

Tandis que tous les fans de F1 attendent avec impatience les débuts de Mick Schumacher, fils du septuple champion du monde, deux faits amusants sont à notifier à l’occasion du GP de l’Eifel. Après Sotchi, Mercedes a maintenu sa dixième pole position de suite en autant de courses effectuées cette saison. Ensuite, Lewis Hamilton - qui a pris huit de ces poles - est le dernier pilote à avoir a remporté la pole position au Nürburgring en 2013 lors de sa première année chez Mercedes.

L’écurie allemande se place comme légitime favori de cette compétition qui se joue quasiment à domicile. De plus, si l’on considère que le circuit de Nürburgring offre une grande panoplie de virages à basse, moyenne et haute vitesse, il permettra au W11 de Mercedes de faire preuve de supériorité sur ces trois types de virages ! Un critère sur lequel il sera difficile de rivaliser pour son principal challenger : Red Bull.

Parmi les favoris pour prendre la pole position, Lewis Hamilton fait l’unanimité auprès des sites de pronostics comme Parisportif. S’ensuivent son coéquipier Valtteri Bottas - vainqueur du dernier Grand Prix de Formule 1 de Russie - puis Marc Verstappen le pilote de l’écurie Red Bull. Cependant la pole position n’est pas forcément un gage de victoire. En effet, sur les 18 Grands Prix qui ont eu lieu à Nürburgring depuis 1984, seulement 3 ont été remporté par le pilote placé en pole position.

Des prévisions météos difficiles

La météo du week-end sera à la fois instable - avec de la pluie prévue pendant les 3 jours de compétitions - et froide, avec des températures prévues aux alentours des 10 degrés Celsius. Cela pourrait rendre la course risquée et tumultueuse, les pilotes n’ayant pas encore roulé dans des conditions aussi humides cette année et certainement pas aussi froides.

Avec huit victoires remportées sur les dix Grand Prix jusqu’à présent, Mercedes, qui s’attend à une météo déterminante, est un candidat légitime pour la victoire finale. Néanmoins, vu les conditions météorologiques à venir, la course pourrait ne pas être une simple course au drapeau pour le constructeur allemand.

Tout le monde se souvient du Grand prix d’Allemagne 2019, considéré comme une des pires courses de Mercedes, où Valtteri Bottas avait crashé sa voiture de façon inattendue à moins de 10 tours de l’arrivée tandis que Lewis Hamilton avait dû rentrer au stand après avoir tapé un mur et y patienter une éternité pour finalement terminer sur une décevante neuvième place.

La stratégie jouera un rôle important sur ce circuit ! Un détail que Red Bull et les autres écuries pourraient largement exploiter.

Les outsiders pour le podium

Autre paramètre à prendre en compte, le Grand Prix de l’Eifel sera un circuit à fort appuis aérodynamiques et certaines équipes sont alors susceptibles de faire des compromis sur leurs réglages pour obtenir un avantage certain sur différentes parties de la piste. En 2013, Kimi Raikkonen et Romain Grosjean qui faisait équipe chez Lotus avait terminé sur le podium derrière le vainqueur du jour : Sebastian Vettel (à l’époque chez Red Bull).

Cette saison, Renault et Racing Point sont les deux constructeurs ayant le mieux performé sur plusieurs types de pistes et cela pourrait créer une ouverture pour un certain Daniel Ricciardo (classé quatre fois parmi les six premiers) ou un Sergio Perez. En supposant de Lewis Hamilton, Valtteri Bottas et/ou Max Verstappen ne terminent pas devant eux.

Après plusieurs courses difficiles, Alex Albon (Red Bull) pourrait aussi faire parti des outsiders. Le pilote Thailandais a signé son premier podium au GP de Toscane mais sa dernière course en Russie n’a pas été d’une grande réussite. Alors qu’il n’a pas réussi à terminer ses deux dernières courses, Lance Stroll de Racing Point aura aussi à cœur de montrer ce qu’il peut faire sur une piste où il a remporté deux courses sur trois en Formule 3 en 2016.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less